Contributions Pilot Systems
 
You are here: Home Publications Manuel Utilisateur Plone 3.0
Document Actions

Manuel Utilisateur Plone 3.0

by laurent — last modified 2009-01-15 15:35

Un manuel dédié à l'apprentissage de Plone 3.0 du point de vue de l'utilisateur et du gestionnaire de contenu.

Index
  1. 1. Introduction
    Aperçu général des concepts de Plone 3.0
  2. 2. Ajouter du contenu
    Comment ajouter du contenu basique aux sites Plone.
  3. 3. Gérer les contenus
    L'onglet "Contenu" est l'endroit où les éléments de contenu peuvent être coupés, copiés, collés, déplacés, renommés, etc...
  4. 4. Utiliser les Collections
    Les Collections tirent parti de l'intelligence de Plone.
  5. 5. Publication, processus documentaire (workflow), et collaboration
    Apprenez comment partager et contrôler l'accès à votre contenu en utilisant l'onglet Partage et le menu État des éléments, qui tire parti des règles de processus documentaire (workflow), aussi appelé processus de publication.
  6. 6. Utiliser les collections
    Les Collections tirent parti de l'intelligence de Plone.
  7. 7. Gestion des portlets
    Chapitre à venir.
  8. 8. Prochaines étapes
    Le présent manuel s'est concentré sur le point de vue de l'utilisateur. Les administrateurs des sites trouveront de nombreuses autres documentations et aides sur le site plone.org. Pour conclure le présent manuel utilisateur, nous examinerons quelques scénarios impliquant de s'investir dans les tâches d'administration d'un site, ce qui permettra ensuite d'accéder à des documentations plus avancées.
  9. Images du Manuel Utilisateur Plone 3.0
    Collection de toutes les captures et autres images utilisées dans la version française du manuel Utilisateur de Plone 3.0.

Synopsis

Vous trouverez dans le présent manuel tous les tutoriaux et indications nécessaires pour prendre en main votre site Plone.

Grâce à cet ouvrage, vous serez notamment en mesure de :

  • comprendre les grands principes de fonctionnement d'un site Plone ;
  • créer du contenu de différents types pour enrichir votre site ; 
  • créer des documents riches en contenu et agréablement mis en forme ;
  • utiliser les puissantes fonctions de travail collaboratif ;
  • tirer parti de l'ingénieux système des collections (smart folders) ;

Cet ouvrage vous permettra également d'effectuer les tâches d'administration de site les plus courantes et vous servira de tremplin vers une formation plus approfondie aux compétences d'administrateur et de designer de site Plone.

Vous trouverez dans l'encadré situé à droite le sommaire du manuel. Vous pouvez également consulter l'intégralité du manuel sur une seule page en suivant ce lien (pratique pour l'impression, les présentations, etc...).

Enfin, il vous est possible de retrouver ou découvrir une capture d'écran particulière, en consultant la collection d'images disponible en chapitre 7.

Licence et Crédits 

Cet ouvrage a été traduit et mis en page par Laurent Lacôte en collaboration avec Vincent Hebert. Relecture équipe Pilot Systems.

Le présent Manuel Utilisateur de Plone 3.0 est publié sous la licence Creative Commons CC-nc-by-sa.

L'ouvrage originel, intitulé User Manual Plone 3.0, est disponible dans la section Documentation du site Plone.org. Il a été rédigé par :

  • JoAnna Springsteen
  • Martin Aspeli
  • Jon Baldivieso
  • Andrew Burkhalter
  • Sam Knox
  • Jon Stahl
  • Jeff Pittman
  • Esther Schindler
  • Rob Stevenson,
  • et Darci Hanning

Les droits de propriété intellectuelle qui y sont rattachés reviennent à la Fondation Plone et ces auteurs individuels.

Nous tenons également à remercier vivement Sylvain Boureliou, qui a effectué la traduction des chapitres relatifs à la gestion des collections et des portlets (prochainement intégrés à notre manuel).

 

1. Introduction

Aperçu général des concepts de Plone 3.0

1.1. Présentation générale

Qu'est ce que Plone ? 

Plone est un système de gestion de contenu ou CMS (Content Management System) qui permet de créer des sites web. Avec Plone, tout utilisateur peut créer du contenu pour son site web sans être un génie de l'informatique. Plone fonctionne sur internet, donc vous n'avez pas besoin d'installer  logciels spécifiques sur votre ordinateur. Le mot contenu signifie multitude, car vous pouvez publier de nombreux types de contenus, tels que:

 

                                               Types de contenus de Plone


Un site Plone contient plusieurs types de contenus, comme du texte, des photos ou des images. Ils peuvent exister sous différentes formes : documents, actualités, fichiers, événements, vidéos, fichiers audio. N'importe quel type de fichier ou de donnée peut être téléversé (uploadé) ou créé sur un site Plone. Le contenu peut être aussi rajouté depuis votre poste local. Vous pouvez créer des dossiers pour organiser votre contenu et ainsi créer une structure de navigation.

                                              Notion de Dossier dans Plone

 

Exemple de gestion de contenu (Vous aimez les papillons)

Par exemple pour ajouter du contenu à propos de papillons, vous pouvez ajouter un dossier "papillons" et y ajouter du texte dans une page web du dossier :

                            Schéma d'Ajout d'un document texte

 

Vous pourriez aussi ajouter des photos de papillons à ce dossier :

 

                            Schéma d'Ajout d'images

 

Vous pouvez ajouter de nombreux types de contenus différents dans un dossier, y compris des sous-dossiers. Après avoir ajouté quelques rapports et vidéos dans le dossier Butterflies (Papillons), le contenu serait par exemple ainsi organisé, incluant deux sous-dossiers dans le dossier Butterflies :

                           Organisation du contenu par dossiers

 

Fonctionnement général (Ce qui se passe en coulisses)

 

Vous vous demandez sans doute comment tout cela fonctionne. Un site internet Plone typiques existe par l'installation du logiciel Plone sur un serveur web. Ce serveur peut se trouver n'importe où, souvent au sein d'une compagnie fournissant un service d'hébergement de sites internet, dans un ensemble d'ordinateurs ("rack" ou empilement) dédiés à cette tâche.

 

             Schéma du serveur Plone

 

Le diagramme montre les nombreux câbles qui connectent des ordinateurs individuels serveurs à l'internet, au moyen de connexions réseau rapides (ADSL, câble, etc...).

Votre site Plone n'est autre qu'un ensemble de logiciels, logiciel Plone et logiciel de stockage et gestion de données, installés sur un de ces ordinateurs serveurs individuels. Lorsque vous tapez sur votre clavier ou cliquez sur votre souris, des données sont envoyées et reçues par les câbles réseaux et canaux de communication de l'Internet pour interagir avec votre installation logicielle Plone présente sur le serveur.

Simplifions le diagramme montrant comment vous interagissez avec Plone :

                                             Diagramme dialogue entre PC et Plone

Vous utilisez votre navigateur internet -- Firefox, Safari, Internet Explorer, etc... -- pour voir et éditer votre site Plone, et les changements sont répercutés et stockés par le logiciel Plone dans son système de stockage de base de données.

Par exemple, imaginez que votre site Plone sur les papillons est localisé à monsite.com. Vous tapez www.monsite.com dans votre navigateur. Une fois pressée la touche Entrée, va démarrer un dialogue entre votre navigateur et le serveur internet situé à monsite.com, déclenchant la séquence d'événements suivante :

                                            Interaction PC local et site Plone - Étape 1

Le logiciel Plone répond :

                                            Interaction PC local et site Plone - Étape 2

Plone parcoure sa base de données pour chercher les informations stockées dans monsite.com. Il renvoie ensuite la page internet vers votre ordinateur, dans un code dénommé HTML. HTML est un langage de programmation qui décrit l'apparence d'une page internet. Il existe beaucoup de ressources en ligne pour vous apprendre les détails du langage HTML, mais l'un des avantages de Plone est que vous n'avez pas besoin de (beaucoup de) connaissances sur le HTML. C'est l'un des fondements de Plone et d'autres logiciels de gestion de site internet similaires ; vous laisser vous concentrer sur votre contenu, comme ici des textes et graphiques sur les papillons, plutôt que d'apprendre un nouveau langage informatique.

Mais revenons à notre exposé général. Votre navigateur internet "interprète" (traduit) ce HTML, et vous pouvez voir son rendu, la page internet en résultant :

                                           Interaction PC local et site Plone - Étape 3
Tandis que vous voyez votre page sur les papillons, vous pouvez choisir de la changer ou de l'enrichir. Vous pouvez aussi y intégrer (par un upload, c-à-d l'envoi par internet vers la base de données de Plone) des photos, documents, etc... à tout moment :

                              Modification en ligne du contenu du site Plone

 

Une fois que vous avez fini d'éditer le(s) contenu(s) et cliqué sur "enregistrer" (ces changements), la nouvelle version de la page internet sera immédiatement disponible pour toute personne naviguant sur votre site :

                              Visibilité immédiate pour tous des modifications

 

1.2. Conception visuelle des sites Plone

Construction de l'apparence d'un site Plone

À quoi ressemble un site Plone ? L'apparence standard ("par défaut") de Plone est restée sur un design constant pendant des années. Ce design par défaut est généralement présenté comme ceci :

 

                                 Mise en page standard d'un site Plone

 

Le site Plone que vous utilisez ou sur lequel vous surfez peut avoir un design radicalement différent de celui-ci, mais vous devriez retrouver des éléments communs, tels que le lien d'ouverture de session (log-in) et un panneau ou menu de navigation. Dans le design par défaut, le menu de navigation se situe dans la zone de gauche, et apparaît habituellement comme une liste hiérarchisée de dossiers du site. Il peut également y avoir un ensemble d'onglets dans les bandeaux relatif à l'utilisateur -- "Connexion" -- et relatif à votre position dans la structure du site -- "Informations de navigation" près du sommet de la page.

On peut distinguer entre le design d'un site internet et les fonctionnalités ou services d'un site internet. Pour accomplir votre travail, focalisez-vous sur les fonctionnalités et ne vous inquiétez pas outre mesure de l'apparence et de la mise en page du site.

Une des forces du système de gestion de contenu de Plone est qu'un site web peut être radicalement reconçu dans sa présentation pour obtenir une nouvelle apparence, sans affecter pour autant les contenus et services/fonctionnalités sous-jacents. La zone de droite pourrait être effacée si les fonctionnalités qui y sont normalement placées sont inutiles. Les zones de gauche, de centre et de droite, telles que décrites ci-dessous, pourraient être changées en zones du haut, du milieu et du bas, cela resterait un site Plone en dessous.

Nous utiliserons la mise en page par défaut de Plone pour présenter un exemple de divisions typiques de l'écran :

 

   Dénominations des différentes zones d'un site Plone

 

Peut-être aurez-vous besoin d'adapter ces termes en fonction des besoins liés au design de votre site Plone. Vous pourrez rencontrer d'autres termes servant à décrire le design d'un site, tels que les "slots" ("cases") de gauche et de droite, "portlets" ("boîtes") ou "viewlet" ("fenêtre dynamique"), désignant des zones discrètes ou des box, et encore plusieurs autres termes. Nous reverrons et expliciterons ces termes plus loin dans le présent manuel.

 

Illustrations des différentes apparences que l'on peut concevoir

 

Par exemple, on peut sélectionner trois sites internet de la liste de sites internet Plone pour comparer.

Le site de la société Akamai

 

                               Exemple de site Plone 1

Ceci est le site internet de Akamai, un des leaders dans la fourniture d'applications en ligne et technologies d'accélération de sites internet. La zone d'en-tête dispose en son pied d'une simple bande horizontale de menu comprenant cinq liens vers les cinq zones principales de contenu du site. Sur la droite, l'en-tête contient un autre menu horizontal ainsi qu'une boîte de recherche. Le fond de la zone d'en-tête contient les informations d'ouverture de session, utilisées par les mainteneurs du site. L'image principale en haut à gauche est une zone "focus" pour disposer des sujets et images attractifs. Il y a une zone principale au centre gauche où est situé le texte principal. La colonne de droite contient une série de boîtes ("portlets"). Le pied-de-page contient un menu horizontal, qui pour faciliter la navigation, répète les choix du menu d'en-tête. Enfin, une colonne à l'extrême-droite permet de choisir différents niveaux de grossissement.  

 

 

Le site du magazine Discover

 

 

                                  Exemple de site Plone 2

 

Voici maintenant le site internet du magazine Discover. La zone d'en-tête contient un large menu horizontal, le menu principal ("main menu"). Ce site est riche en boîtes (portlets) textuelles couvrant de nombreuses zones dédiées chacune à un sujet, divisées en trois colonnes gauche, milieu, droite. Le sommet de la colonne du milieu contient une zone "focus" avec une vidéo. On trouve des box interactifs à plusieurs endroits. Le pied-de-page contient les informations basiques relatives à l'identification du site, et un lien vers le "à propos" (about us). Pour un large site tel que celui de Discover, les mainteneurs ouvrent une session pour personnaliser les écrans d'édition, et usent beaucoup de "data feed" (flux dynamique de données) -- Plone utilise Zope, un système sophistiqué de stockage, et Python, un langage de programmation réputé, qui facilitent une circulation intelligente des flux de texte et graphiques au sein du site Plone. 

 

Le site du Smeal College of Business

 

                                      Exemple de site Plone 3

 

Le dernier des trois sites à examiner est celui du "Smeal College of Business" de l'Université de l'État de Penn. L'en-tête contient un logo, un menu horizontal pour les zones relatives aux principaux thèmes, et une boîte de recherche sur la droite. On trouve le menu principal du site sur la gauche, ce qui est assez traditionnel pour un site Plone. Une large zone graphique contient une animation "rolling focus" (roulement dynamique des images/vidéos/ texte exposés). Il y a un autre petit focus graphique dans la colonne de gauche. Trois colonnes textuelles complètent ce design, au-dessus du pied-de-page d'identification basique. Les mainteneurs de ce site entrent au moyen d'une page d'ouverture de session personnalisée, où les informations relatives à l'utilisateur et à sa session s'affichent le long de la zone de la plus haute en-tête.

Donc, de quoi a l'air un site Plone ? Traditionnellement, la présentation du site jute après l'installation des logiciels comprend comme indiqué en haut de cette page, un en-tête, un menu, des colonnes, et un pied-de-page. Ces trois sites illustrent la manière dont les designers combinent typiquement des zones de focus, des menus horizontaux et verticaux, les portlets, et du contenu textuel généralement disposé en un tableau de plusieurs colonnes. La machinerie sous-jacente reste Plone, Zope et Python, mais des peaux ("skin") ou thèmex ("theme") peuvent être créés pour donner une apparence conforme aux désirs du designer.

 

1.3 Comptes utilisateurs et rôles dans Plone

Les sites Plone couvrent de nombreux usages, allant de sites personnels monoutilisateurs à des sites de communautés, organisations ou entreprises comprenant des centaines d'utilisateurs. Chacune des personnes ajoutant du contenu à un site Plone dispose de son propre compte utilisateur. Un compte utilisateur comprend un nom d'utilisateur (identifiant) et un mot de passe. Certains sites Plone permettent aux visiteurs de rejoindre le site et devenir utilisateurs (ou membres), en cliquant sur un lien "S'enregistrer" pour remplir un formulaire d'informations basiques. D'autres sites n'ont de comptes utilisateurs que ceux créés par les administrateurs du site, auquel cas les personnes concernées reçoivent normalement un courriel comprenant les détails de leur compte utilisateur.

Quelle que soit sa méthode de création, un compte utilisateur Plone permet à une personne d'ouvrir une session en indiquant dans les champs prévus à cet effet ses nom d'utilisateur et mot de passe. Les mots de passe sont sensibles à la casse, ce qui signifie que vous devez prêter attention aux lettres en minuscules et majuscules. Par exemple, si votre mot de passe est xcFGt6v, vous devez le taper à l'identique pour qu'il soit accepté. Les mots de passe comprenant des caractères variés sont préférés aux mots de passe comme "raton laveur" ou "promenade", car ils sont plus difficiles à deviner et de ce fait plus sécurisants.
 

Navigation sur internet anonyme contre navigation authentifiée

La distinction entre navigation sur internet (aussi appelée "surf") anonyme et activité  en ligne authentifiée (ou identifiée) (dans une session, ou logged-in) est importante.

Note : nous tâcherons de rester homogène dans l'utilisation des expressions, mais vous verrez cependant les différents noms indiqués au-dessus pour désigner le même concept.


Surf internet anonyme

Il s'agit de l'expérience normale d'une personne surfant sur l'internet. Vous tapez l'adresse internet d'un site dans votre navigateur et vous lisez des pages internet, regardez des vidéos, observez des images, sans avoir à vous authentifier (ouvrir une session, "log-in" en anglais). C'est pourquoi ce mode est dénommé "anonyme" : quiconque l'utilise en surfant normalement. Notez la présence d'un lien d'authentification ("log in", "identifiez-vous") en haut à droite de l'image ci-dessous. Si un tel lien "log-in" s'affiche, cela signifie que vous n'êtes pas authentifié - vous n'avez pas ouvert une session en tant qu'utilisateur - et vous surfez anonymement sur ledit site internet, comme l'on le voit dans la capture d'écran suivante, tirée d'un nouveau site Plone :

                   Page d'accueil de Plone 3.0 vue visiteur

Activité en ligne authentifiée

Vous connaissez certainement le mode authentifié de l'expérience internet si vous avez déjà utilisé les services en ligne d'une banque ou établissement de crédit, ou tout autre site impliquant de posséder un compte utilisateur. Le site de votre banque vous permettra de voir les informations de votre compte, remplir des formulaires d'informations, transférer des fonds, et autres actions, mais tout cela une fois seulement que vous aurez ouvert une session. Un site Plone n'est guère différent, hormis dans le fait que vous pouvez accomplir des actions bien plus sophistiquées. Comparez (avec la capture d'écran précédente) la capture d'écran ci-dessous, prise après qu'un utilisateur "John Smith" s'est authentifié. Près du coin en haut à droite, vous voyez l'affichage du nom de cet utilisateur et un lien pour se déconnecter / fermer sa session ("log out'). Une autre différence importante est visible une fois la session ouverte - la zone principale du milieu affiche maintenant une bande d'en-tête verte munie d'onglets. Cette sorte de bande d'en-tête est présente lorsqu'un utilisateur dispose des droits requis pour modifier une zone du site internet. John Smith a donc les droits nécessaires pour modifier cette zone principale. Les onglets de la bande d'en-tête verte dans la zone principale peuvent varier d'un cas à l'autre, mais vous pouvez être sûr(e) qu'ils seront dans tous les cas sous cette forme d'interface à onglets de couleur verte. Dans la capture d'écran suivante, l'utilisateur John Smith s'est identifié au sein d'un nouveau site Plone :

      Page d'accueil de Plone 3.0 vue utilisateur authentifié

 

Rôles utilisateurs

Tout aussi importante est la distinction entre différents rôles utilisateurs dans la site Plone. Pour illustrer le cas le plus simple, il faut considérer deux rôles, l'un appelé membre (member) et l'autre administrateur (manager). Considérez les différents droits ou "pouvoirs" de ces deux rôles :


Membre

  • il dispose d'un compte utilisateur, donc peut ouvrir une session ;
  • il peut ajouter du contenu, mais uniquement dans des zones spécifiques, et ne peut rien modifier en dehors desdites zones ; les utilisateurs se voient souvent attribuer une zone "Maison" (Home), qu'ils peuvent utiliser comme espace personnel pour ajouter du contenu.
  • il ne peut pas publier de contenu, c'est à dire le rendre visible à tout surfeur anonyme, même le contenu qu'ils ont eux-même ajouté , une personne affectée du rôle d'administrateur doit au préalable approuver le contenu pour publication (le valider).


Administrateur

  • il dispose d'un compte utilisateur, donc peut ouvrir une session ;
  • il peut ajouter du contenu n'importe où et peut changer tout et n'importe quoi ;
  • il peut publier tout contenu.

 

Lorsque vous voyez valider votre nouveau compte sur un site Plone, vous devriez recevoir les informations sur les droits dont vous disposez une fois authentifié(e). Après avoir ouvert une session en tant qu'utilisateur(trice) authentifié(e), si vous allez dans un dossier sur lequel vous avez les droits suffisants, vous verrez une double bande d'en-tête de couleur verte, comprenant des onglets dénommés Contenus (contents), Voir (View), Modifier (Edit), Partage (Sharing), et Historique (History), ainsi que leurs sous-menus (Propriétés (Properties) étant depuis Plone 3.x un sous-menu du panneau Modifier, mais nous y reviendrons plus tard).

                Double barre d'onglets

 

 La barre du haut contient ce qu'on appelle des "onglets" (le terme "vues" est parfois également utilisé) :

  Barre d'ongletsBarre d'onglets pour l'utilisateur authentifié

Vous pourrez explorer pour découvrir les différences entre les onglets, mais voici une description succinte pour vous aider à démarrer :

  • Contenu - montre une liste des éléments d'un dossier ;
  • Voir -  montre ce que verrait un surfeur internet anonyme ;
  • Modifier - montre un panneau permettant de modifier le contenu de l'élément, ainsi que ses propriétés ;
  • Règles - montre un panneau pour contrôler la manière dont est créé et géré un élément (réservé habituellement aux rôles utilisateurs les plus importants, d'où son absence sur la capture d'écran ci-dessus) ;
  • Partage - montre un panneau pour déterminer les droits dont disposent les autre utilisateurs pour voir et/ou modifier cet élément ;
  • Historique (History) - montre l'historique des modifications apportées à un élément.

 

 

Vous voyez également dans la partie basse (deuxième ligne) du bandeau d'en-tête vert, Affichage (display), Ajouter un élément (add new...), et État

: il s'agit de la barre de menus, qui peut varier suivant l'onglet sélectionné :

Barre de menus : Barre de menus pour l'utilisateur authentifié

Explorez aussi ceux-ci. Voici une description basique de ces menus :

  • Actions - opérations relatives à l'élément lui-même, comme le supprimer, le copier, etc...
  • Affichage - montre les choix du menu pour configurer l'affichage (vue en liste, vue en résumé, etc...) ;
  • Ajouter un élément - montre les choix disponibles du menu relatifs à l'ajout d'éléments de contenu (images, pages de texte, dossiers, etc...) ;
  • État - montre les choix du menu pour déterminer l'état de l'élément dans le processus de publication (privé, brouillon, publique, etc...).

Ces menus et onglets vous offriront les principaux moyens d'interagir avec Plone. Vous vous familiariserez avec eux en même temps que vous en apprendrez plus sur l'administration d'un site "motorisé" par Plone.

 

1.4. Ouverture de session (authentification)

Lorsque vous visitez un site Plone de manière anonyme, ou que l'on vous donne l'adresse nécessaire pour la maintenance du site, vous verrez un bouton "Se connecter" ressemblant à quelque chose de ce genre (selon le design donné au site) :               Lien vers la fenêtre d'authentification

Après avoir cliqué sur le lien d'ouverture de session, vous verrez apparaître un panneau de saisie où taper votre nom d'utilisateur et votre mot de passe :

                                  Fenêtre d'ouverture de session (authentification)

Notez, au-dessus du panneau, la présence d'une phrase avec lien permettant de vous créer un compte utilisateur sur le site. Ce lien peut ou non apparaître selon que l'administrateur du site autorise ou non les inscriptions libres.

Dès lors que vous avez ouvert une session sur un site Plone, vous verrez l'affichage de votre nom, souvent le long du haut de la bande située en-dessous de l'en-tête. Vous pouvez cliquer sur votre nom pour gérer vos préférences personnelles, présentées ci-après.

 

1.5. Définir vos préférences

Après avoir ouvert votre session, votre nom complet sera affiché sur le côté droit de la bande d'en-tête. Cliquez sur votre nom pour aller dans votre zone personnelle dénommée "tableau de bord" (dashboard").

                               Double barre générale vue utilisateur authentifié, version light

 

Notez que qu'un lien Mon dossier personnel peut être également disponible, si l'administrateur du site a activé cette option (ce n'est pas le cas dans notre exemple) auquel cas vous verriez l'écran suivant :

                              Double barre générale vue Utilisateur authentifié

Vous verrez alors le panneau du tableau de bord :

                        

  Tableau de bord par défaut d'un utilisateur, en vue "Voir"

Quand vous ouvrez votre session pour la première fois, votre tableau de bord sera vide, comme l'explique le message d'Informations. Les Boîtes (portlets) sont des "vues" spécifiques de différents types de contenus. Vous pouvez choisir ceux que vous voulez voir affichés dans votre tableau de bord en cliquant sur l'onglet Éditer, mais nous y reviendrons dans une seconde. En premier lieu, observons le Profil (Profile) et les Préférences personnelles (Personal Preferences) situés en haut à droite. Cliquer sur le lien Profil amène un panneau qui montre la photographie ou image associée à votre profil personnel, si vous en aviez uploadé une :

Après avoir créé des contenus sur le site internet, vous pouvez revenir ici pour les voir proprement listés. L'onglet Éditer pour le profil, ou le lien vers les Préférences personnelles vu ci-dessus, feront apparaître un panneau de préférences personnelles :

 

      Préférences personnelles d'un utilisateur - mode édition

Les champs de données incluent :
  • Nom complet - Si votre nom est commun, précisez votre deuxième prénom ou son initiale. milieu.
  • Adresse électronique - REQUIS - Vous êtes susceptible de recevoir des messages du système du site internet, ou d'un panneau de messages (message board), si installé, etc... Lorsque un champ d'information est obligatoire, un petit carré rouge sera affiché à côté.
  • Lieu - champ de texte - C'est le nom de votre cité, ville, État, province, ou tout autre lieu que vous voudriez indiquer.
  • Langue - menu à sélection (choix prédéterminés ou fixes) - Plone excelle dans le support multilangues.
  • Biographie - champ de texte - Entrez ici une courte description de vous-même, environ un paragraphe en taille.
  • Page personnelle - adresse internet - Si vous disposez de votre propre site internet ou d'une zone d'exposition au sein d'un site de partage de photos par exemple, placez ici l'adresse internet, si vous souhaitez que les autres puissent en découvrir plus sur vous.
  • Éditeur de contenu - menu à choix fixes - Vous avez le choix d'utiliser Kupu, qui vous permet d'éditer les pages internet avec une interface graphique simple et agréable, ou utiliser un panneau d'édition basique, qui convient tout à fait dès lors que vous êtes accoutumés à l'écriture de pages internet en langage HTML (le "code" basique des pages web). Le choix par défaut est l'utilisation de Kupu, et cette utilisation sera présupposée dans les explications fournies tout  au long du présent manuel utilisateur.
  • Activer l'édition externe - case à cocher - Cette option sert à (dés)activer un éditeur "externe", si ce dernier a été installé par l'adminstrateur du site internet. Utiliser un éditeur externe sert principalement aux designers internet et programmeurs qui font plus que d'éditer du code proprement dit, mais peut aussi être utile pour la création d'un grand volume de pages (NDT : TRADUCTION À VALIDER) au moyen de langages de marquage de texte spécialisés (le "marquage de texte" étant relatif aux actions de mise en forme et de mise en page). Ne vous souciez pas de cette option si l'administrateur de votre site ne vous en a pas parlé.
  • Apparaître dans la liste des utilisateurs - case à cocher - Décochez cette option si vous ne voulez pas apparaître dans la liste de résultats d'une recherche d'utilisateurs. Vous devriez normalement vouloir la laisser cochée, car rester ouvert aux communications est un des objectifs importants d'un site Plone, et essentiel dans le cadre d'un travail collaboratif.
  • Portrait - téléversement (upload) d'image - La photographie du portrait apparaîtra sous la forme d'une petite image ou d'un aperçu d'image, il est donc mieux de choisir une photo de portrait du visage seul ou du buste.

Vous pouvez à tout moment modifier ces préférences.

1.6. Votre tableau de bord

Plone dispose en standard de plusieurs "vues" d'actualités, d'événements, des éléments récemment modifiés, et autres. Ces vues de listes sont placées au sein de discrètes zones rectangulaires dénommées boîtes (portlets). Imaginez-les comme des fenêtres offrant une vue sur un type de contenu donné. Par exemple, la boîte "actualités" offre une vue sur les éléments d'actualités les plus récemment publiés.

Vous contrôlez les portlets que vous voyez dans votre tableau de bord, et où ils sont placés. La capture d'écran suivante montre ce que l'utilisateur Elizabeth Smith verrait après avoir ouvert une session et cliqué sur son propre nom dans la partie en haut à droite pour accéder à sa zone personnelle :
      Tableau de bord par défaut

Le tableau de bord apparaît vide pour un nouvel utilisateur.

Cliquer sur l'onglet "Éditer" du tableau de bord permet de voir qu'il existe des portlets déjà assignés au tableau de bord -- la vue du tableau de bord, telle que montrée ci-dessus, apparaît vide parce qu'il n'y a pas de contenu à afficher dans ces différentes boîtes, puisqu'il s'agit dans notre exemple d'un site Plone nouvellement créé. Voici une vue des principaux portlets (boîtes) :

     Tableau de bord par défaut, en vue "Édition"

Vous voyez les boîtes "Actualités" et "Événements" dans la colonne la plus à gauche, la boîte "Éléments récents" dans la deuxième colonne, et la boîte "Liste de modération" dans la colonne de droite. La troisième colonne ne s'est pas encore vue assigner de boîtes.

Un nouveau compte utilisateur sur un site Plone basique disposera d'un tableau de bord similaire à celui de notre exemple, mais pour un site optimisé et enrichi de fonctionnalités par des extensions (add-ons en anglais, petits programmes venant "s'agréger" au programme principal), il peut y avoir plus de boîtes parmi lesquelles choisir, et le tableau de bord peut démarrer avec déjà plus de boîtes placées dans les colonnes. Par exemple, il pourrait y avoir des boîtes pour la "météo du jour", les "cours de bourse", la "citation du jour", etc... Tout dépend de ce qui a été installé sur le site (de telles fonctionnalités nécessitent des programmes dédiés). Selon ce qui est installé sur le site, les utilisateurs peuvent personnaliser les boîtes qu'ils veulent voir affichées et les disposer à leur convenance parmi les quatre colonnes disponibles.

Ainsi, pour un compte utilisateur Plone typique, le tableau de bord démarrerait avec les boîtes tel que montré ci-dessus, et serait à terme "peuplé" par l'ajout progressif au site d'éléments d'actualités, événements, et autres contenus.

 

2. Ajouter du contenu

Comment ajouter du contenu basique aux sites Plone.

2.1. Ajouter des dossiers

Vous avez sans le moindre doute créé des dossiers (répertoires) dans votre ordinateur. Sur les systèmes d'exploitation Windows une hiérarchie de dossiers est souvent créée sur les partitions de disques durs c: ou d:, ou dans un dossier "Mes Documents". Sur les Mac et autres systèmes, les dossiers sont créés d'une manière similaire. Les dossiers Plone sont essentiellement identiques, excepté le fait qu'ils sont créés sur un site Plone, pour organiser le contenu stocké dans le système de stockage intégré à Plone.

Les dossiers sont créés en cliquant sur le menu "Ajouter un élément" (il faut être authentifié pour voir ce menu "Ajouter un élément") :

                                      Menu Ajouter un élément

 

Après avoir cliqué pour ajouter un dossier, vous verrez le panneau "Ajouter un dossier" :

 

                        Panneau Ajout de Dossier

 

Remplissez le champ Titre, obligatoire comme l'indique le carré rouge. La Description est optionnelle ; vous pouvez toujours revenir au panneau d'édition pour ajouter une description du dossier. Les descriptions sont utiles lorsqu'un visiteur du site utilise l'outil de recherche inclus avec Plone - les résultats seront affichés avec à la fois le Titre et la Description de l'élément.

Vous pouvez aussi noter la présence d'onglets le long du haut : Contenus, pour remplir les champs Titre et Description, Catégorisation, pour spécifier des catégories qui s'appliquent à ce dossier (vous les connaissez peut-être déjà sous le nom de mots-clés), Dates, pour spécifier à partir de quand / pour quelle période le dossier doit être visible sur le site, Propriété, pour spécifier les créateur(s)/contributeur(s) des éléments contenus, et Paramètres, pour permettre les commentaires à propos de l'élément et s'il doit apparaître dans le menu de navigation du site.

Ces onglets sont standard, vous les retrouverez donc quand vous cliquerez sur d'autres types de contenus. Nous couvrirons ces onglets dans une autre section du présent manuel utilisateur.

Assurez-vous de cliquer sur "Enregistrer" en bas de la page une fois les modifications/ajouts terminés. Cela finalisera le processus de création du dossier.

Icône Lien Vidéo

 Visionner une vidéo relative à l'ajout d'un dossier sur Plone 2 (procédé significativement différent).

 

 

2.2. Qu'y-a-t-il dans un nom Web ?

Titre d'élément et adresses internet

Le Titre des éléments de contenu, notamment les dossiers, images, pages, etc... peut être tout ce que vous voulez -- vous pouvez utilisez n'importe quel caractère du clavier, y compris les espaces. Les Titres deviennent une partie de l'adresse internet pour chaque élément créé dans Plone.

Les adresses internet, connues également sous le nom d'URL (Unique Remote Location), sont l'expression que vous tapez dans la barre d'adresses d'un navigateur internet pour aller à une partie spécifique d'un site internet (Ou, vous cliquez tout du long à travers les liens des pages pour obtenir le même résultat), telles que :

www.monsite.com/about/personnel/sally/bio

OU

www.monsite.com/images/butterflies/skippers/long-tailed-skippers

Contrairement aux Titres dont nous venons de parler, les adresses internet SUBISSENT DES LIMITATIONS relativement aux caractères utilisables, notamment les espaces qui sont interdits. Plone pour y remédier effectue un bon travail d'adaptation, en gardant une adresse internet correcte par l'utilisation d'une adresse la plus proche du Titre que vous avez rempli : conversion des majuscules en minuscules, substitution de tirets aux espaces et autres ponctuations, conversion des caractères accentués en non-accentués, etc...

 

Exemple d'adaptation automatique du Titre en adresse par Plone

Pour illustrer, prenons chacune de ces deux adresses internet et divisons-les en leurs composants constitutifs :

www.monsite.com/about/personnel/sally/bio
^ 
nom du site internet
               ^ 
               un dossier nommé About
                     ^ 
                     un dossier nommé Personnel
                               ^ 
                               un dossier nommé Sally
                                     ^ 
                                     un dossier nommé Bio

Dans cet exemple, Plone a changé chaque titre de dossier en minuscules, par exemple de Personnel à personnel. Vous n'avez donc pas à vous soucier de ces limitations. Plone gère l'adressage internet de manière autonome, vous n'avez qu'à taper les titres comme vous le désirez.

Et, pour le deuxième exemple :

www.monsite.com/images/butterflies/skippers/long-tailed-skippers
^
nom du site internet
               ^
               un dossier nommé Images
                      ^
                      un dossier nommé Butterflies
                                  ^
                                  un dossier nommé
                                           ^
                                           un dossier nommé Long-Tailed Skippers

Cet exemple est similaire au premier, illustrant la correspondance entre la conversion de majuscules à minuscules des Titres, et la partie de l'adresse internet. Notez le cas du dossier Long-tailed Skippers. Plone a gardé le tiret, caractère autorisé à la fois dans le champ Titre et dans l'adresse internet, mais il a changé l'espace entre les mots Tailed et Skippers pour un tiret, dans l'adresse internet, en même temps que la conversion en minuscules.

On se réfère dans Plone à l'adresse internet d'un élément donné sous le nom "Identifiant" (aussi appelé "Nom court"). Lorsque vous utilisez la fonction "Renommer", vous verrez l'identifiant en même temps que le titre.

 

2.3. Ajouter des images

Nous vous invitons pour ce faire à consulter le tutoriel dédié disponible en suivant le lien ci-dessous (qui vous amène à la section 2.11 du présent Manuel).

Préparer les images pour une utilisation "en ligne" (sur internet).

Rappelez-vous d'utiliser des formats de ficher aux standards d'internet pour toute image qui y serait publiée. Les formats acceptables incluent : JPG, JPEG, GIF, et PNG. N'utilisez pas les formats BMP ou TIFF car ceux-ci ne sont pas reconnus par tous les navigateurs.

Lorsque vous êtes prêt(s) à envoyer (uploader) une image, utiliser le menu à liste déroulante (ou tombante) "Ajouter un élément", que vous verrez une fois authentifié(e) :

                         Menu Ajouter un élément

 

Après avoir cliqué sur "(Ajouter une) Image", vous verrez le panneau "Ajout d'image" :

                  Panneau Ajouter une image

Les champs Titre et Description (champ, au sens "espace pour rentrer des données") sont présents, comme pour l'ajout d'un dossier, et en dessous dans la page se trouve un champ "Image" pour uploader une image. Voyons plus en détails chacun des trois champs :

  • Titre - Utilisez n'importe quel texte, même avec blancs et ponctuations (Plone gère l'adressage web) ;
  • Description - Toujours une bonne idée, mais reste optionnel. Laissez blanc si vous le désirez ;
  • Image - Le champ Image est un box d'entrée texte muni d'un bouton "Parcourir". Vous n'êtes pas ici obligés de taper le chemin ; cliquez simplement sur le bouton Parcourir et vous pourrez explorer votre ordinateur local jusqu'au fichier image à uploader (Attention : vous devez pour cela vous souvenir d'où sont stockées vos images sur votre ordinateur).

Pour les images, il vous faut au minimum indiquer un titre et parcourir votre ordinateur local jusqu'au fichier image, puis cliquer sur "Enregistrer" en bas de la page pour uploader (téléverser ou envoyer) l'image vers et sur un site Plone. Vous devrez attendre plusieurs secondes (voire une minute environ, si votre connection internet est lente) que le transfert de l'image se termine. Une prévisualisation de l'image transférée sera affichée une fois le transfert achevé.

2.4. Ajouter des Documents (pages internet)

Présentation du panneau d'Ajout de Document

Pour ajouter une page, utilisez le menu "Ajouter un élément" dans le dossier adéquat :

                            Menu Ajouter un élément

Sélectionnez "Document" dans la liste déroulante du menu pour voir apparaître le panneau d'ajout de document :

    Panneau Ajout d'un Document

Les champs Titre et Description sont là encore en haut du panneau. Remplissez chacun d'eux de manière appropriée. On trouve en plus un champ "Note de modification" en bas, là aussi un champ standard très utile pour stocker des memos décrivant les modifications apportées à un document. Très utile notamment pour des documents sur lesquels vous travaillez en collaboration avec d'autres personnes.

 

La rédaction du corps de texte - Choix entre l'éditeur visuel ou le balisage de texte

Le panneau du milieu, Corps de texte, est le champ propre aux documents et en constitue le coeur. Le logiciel utilisé pour créer des documents dans Plone, génériquement dénommé éditeur visuel et spécifiquement un outil nommé Kupu, est une fonctionnalité essentielle vous permettant de faire de l'édition WYSYWYG. L'édition WYSIWYG (What You See is What You Get - Ce que Vous Voyez est Ce que Vous Obtenez) décrit comment fonctionne un logiciel de traitement de texte. Lorsque vous effectuez un changement, comme mettre un mot en gras, vous voyez immédiatement le texte en gras. Ce que vous voyez est le texte en gras - Plone se charge de l'aspect "code HTML" des choses.

Si vous êtes le genre de personnes qui aiment entrer du texte au moyen de soi-disant formats de balisage, vous pouvez désactiver l'édition visuelle dans les options de vos préférences personnelles, ce qui remplacera Kupu par un panneau d'entrée texte simplifié. Les formats de marquage disponibles dans Plone sont :

Chacun d'entre eux fonctionne par l'incorporation de codes de formatage spéciaux (balises) au sein même du texte. Par exemple, avec le système de formatage de "texte structuré", entourer (ou délimiter) un mot ou une phrase par un double astérisque rendra l'affichage de ce mot ou cette phrase en gras, comme dans **Ce texte serait gras**.

Ces formats de balisage valent la peine d'être appris, pour la vitesse de rédaction qu'ils offrent lorsque vous créez de nombreuses pages internet, ou si vous êtes adepte d'une approche un peu plus technique à la création de texte formaté. Certaines personnes préfèrent ces formats pas seulement pour leur vitesse intrinsèque, mais aussi pour leur fluidité d'expression. Il existe beaucoup de codes spéciaux à apprendre pour la plupart de ces formats, mais le gain sur la productivité à terme compense le temps d'apprentissage. Cependant, la plupart des gens sont naturellement plus à l'aise avec l'approche WYSIWYG d'un traitement de texte typique. Donc, nous continuerons ici sur comment adopter l'approche typique : utiliser l'éditeur visuel Kupu.

 

Présentation des fonctionnalités de Kupu

En guise d'introduction, vous pouvez consulter la vidéo ci-dessous présentant sous Plone 2 les fonctions basiques offertes par Kupu :

Icône Lien Vidéo

 Visionner une vidéo sur Plone 2 relative à l'utilisation de l'éditeur visuel pour modifier le corps de texte d'un document. 

 

 

 

Nous supposerons ici que vous comprenez comment utiliser un traitement de texte basique. Il y a ici quelques icônes de fonctions spécifiques à l'internet dans le menu, mais vous en reconnaîtrez la plupart, qui sont des fonctionnalités standard et basiques :

 

             Liste des fonctions de l'éditeur visuel de texte

 

 

Gras (B) et Italiques (I) (Bold & Italics en anglais)

Très simple. Surlignez du texte avec le pointeur de votre souris et cliquez sur "B" pour Gras et "I" pour Italiques.

 

Alignement (Justification)

Pour fixer l'alignement, mettez en surbrillance le paragraphe de texte que vous voulez ajuster et cliquer sur l'icône appropriée pour un alignement justifié à gauche, au centre, à droite. Vous pouvez également sélectionner de multiples paragraphes pour appliquer la même justification sur plusieurs paragraphes.

 

Listes numérotées (numbered) et non ordonnées (à puces, bulleted en anglais)

Le formatage de listes numérotées et non ordonnées sont appliquées aux paragraphes selon les étapes suivantes : d'abord sélectionner tous les paragraphes concernés, puis cliquer sur l'une des deux icônes. Vous pouvez toujours appliquer des mises en forme telles que gras ou italiques, à un mot ou phrases, tant avant qu'après avoir mis les paragraphes en liste.

 

Listes de définitions (definitions lists)

Les listes de définitions sont idéales pour les éléments impliquant un mot ou phrase associé à un paragraphe, telles qu'une liste des races de papillons et leurs descriptions.

Voici comment apparaît une liste de définitions :

Petit Nacré
 Famille des Nymphalidae - Le dessous des ailes postérieures rousses de ce papillon est ponctué de plusieurs grandes taches nacrées très brillantes. Ce critère permet de le distinguer sans équivoque des autres nacrés. Le bord externe de son aile antérieure est concave et les taches noires dessinées sur le dessus de ses ailes sont rondes et régulières.
Azuré pygmée, Argus bleu 
 Famille des Lycaenidae - Les Plebejus sont des petits lycaenidae bleus (mâles) dont les ocelles oranges bordant l'aile postérieure sont pupillés de bleu brillant.

Les étapes à suivre pour créer une liste de définitions nécessitent une certaine attention. Suivez les étapes dans l'ordre :

  • Placez votre curseur sur un nouveau paragraphe blanc, où vous désirez commencer la liste de définitions ;
  • Cliquez sur l'icône "Liste de définitions" ; 
  • Tapez le premier mot / la première phrase. Le mot / la phrase sera automatiquement aligné(e) à gauche et mis(e) en gras ;
  • Pressez la touche de retour (ou passage) à la ligne (touche Entrée) pour créer une nouvelle ligne.
  • Tapez la définition. Vous verrez que le formatage est cette fois-ci normal mais le paragraphe est décalé (le niveau de retrait est augmenté) ;
  • Pressez la touche de retour à la ligne (touche Entrée) pour créer une nouvelle ligne ;
  • Répétez les étapes 3 à 6 autant de fois que nécessaire pour ajouter de nouvelles définitions.

Important : lorsque vous avez fini de taper la dernière définition, vous devez presser la touche de retour à la ligne deux fois pour revenir au formatage normal.

 

Citations (blockquotes)

Les citations forment une variété particulière de retrait de paragraphe dont le style visuel les distingue nettement des autres paragraphes normaux ou non. Ce style de mise en forme est utile pour les citations, d'où le nom, mais peut être aussi utilisé pour une indentation stylisée de ce genre :

Indentation niveau un ;

Indentation niveau deux ;

Indentation niveau deux ;

Indentation niveau deux ;

Indentation niveau un ;

Indentation niveau deux ;

Indentation niveau trois ;

Indentation niveau trois ; 

Indentation niveau deux ;

Indentation niveau un.

Pour accomplir une telle mise en forme de "citation", placez votre curseur sur un paragraphe puis cliquez sur l'une ou l'autre des icônes de niveau de retrait (indentation). Vous pouvez également sélectionner de multiples paragraphes pour changer le niveau de retrait par bloc. Cliquer sur une icône de niveau de retrait plusieurs fois créée des niveaux de retrait plus profonds.

 

Images

L'éditeur visuel de Plone vous permet d'insérer des images tandis que vous éditez une page. Pour ajouter une image, placez le curseur où vous voulez voir apparaître l'image et cliquez sur l'icône de l'image (en forme d'arbre). Vous verrez le panneau d'insertion d'image suivant :

                      Insertion d'Image au sein d'un corps de texte

 

Le panneau d'insertion d'images présente plusieurs liens dans sa colonne de gauche, qui vous aident à trouver des images déjà transférées et stockées sur le site Plone. Accueil est la "racine" du site dans son ensemble (comme si vous cliquiez sur le "disque c:" avec un ordinateur sous Windows, ou "Macintosh HD" sur un Mac). Current folder (dossier courant) parle de lui-même, il s'agit du dossier dans lequel vous êtes en train de créer la nouvelle page. My recent items (Mes éléments récents) et Recent items (Éléments récents) vous affiche la liste des images qui ont déjà été récemment ajoutées au site Plone, où qu'elles soient situées.

Normalement, vous cliquerez simplement sur Current Folder pour pouvoir téléverser (uploader en anglais), l'image que vous souhaitez insérer, si vous ne l'aviez pas préalablement transférée sur le site. Nous supposerons que tel est le cas (le plus courant), vous verrez alors le panneau suivant :

                       Insertion d'Image dans un corps de texte, phase d'upload

 

Il se trouve un lien "Charger" dont vous aurez besoin pour insérer votre image. Cliquez dessus et vous verrez apparaître une boîte de dialogue familière, celle qui vous permet de sélectionner un fichier sur votre ordinateur local, comme sur l'image ci-dessous (sous GNU/Linux Mandriva) :

                      Insertion d'Image dans un corps de texte, choix de l'image à téléverser

 

Ici, la boîte de dialogue de sélection de fichier, a été utilisée pour sélectionner un répertoire appelé "Captures french" sur l'ordinateur local. N'importe laquelle des images qu'il contient pourrait être sélectionnée pour être transférée, puis l'image serait effectivement téléversée (uploadée) sur le site Plone et -- voici la partie intéressante -- elle apparaîtrait au sein même du Document en train d'être créé, proprement liée. C'est le genre de choses qu'il faut essayer d'apprécier, il reste que c'est une des opérations les plus importantes que vous pouvez retenir pour créer des pages sur un site Plone.

   Icône Lien Vidéo Visionner une vidéo sur Plone 2 relative à l'ajout d'images dans un document.

 

Liens internes

Sélectionnez un mot ou une phrase, cliquez sur l'icône Insérer un lien interne, et le panneau d'insertion d'un lien interne apparaîtra :

                Insertion d'un Lien Interne dans un corps de texte

Vous utilisez ce panneau en cliquant sur Accueil ou Current Folder pour entamer la navigation sur l'arborescence du site Plone pour trouver un dossier, document, ou image vers laquelle vous souhaitez placer un lien. Dans l'exemple ci-dessus, un document nommé "Long-tailed Skippers" a été choisi pour le lien. Une fois le panneau clos, un lien vers le document "Long-Tailed Skippers" sera incorporé dans le mot ou la phrase mis en surbrillance pour la création du lien.

 

Liens externes

Sélectionnez un mot ou une phrase, cliquez sur l'icône Insérer un lien externe, et le panneau d'insertion d'un lien externe apparaîtra :

                Insertion d'un Lien Externe dans un corps de texte - Aperçu

Tapez (ou copiez-collez) dans la boîte l'adresse du site internet ou page web externe à votre site Plone, en commençant par http://. Si vous copiez-collez l'adresse du site, vérifiez bien que vous n'avez pas dupliqué le http:// au début de l'adresse.

Vous pouvez cliquer sur Aperçu si vous voulez vérifier qu'il s'agit de la bonne adresse, comme nous l'avons fait dans notre illustration ci-dessus.

Puis cliquez sur ok. Le lien externe sera incorporé dans le mot ou la phrase mis en surbrillance pour la création du lien.

 

Ancres

Les ancres sont comme des marqueurs de position au sein d'un document, basés sur les titres (heading), sous-titres (subheadings) ou autre styles prédéterminés et utilisés à l'intérieur du Document. Par exemple, pour une page dénommée 'Eastern Tiger Swallotail', comprenant des sous-titres intitulés "Description", "Habitat", "Behavior", "Conservation Status" et "Littérature", un ensemble de liens directs vers ces sous-titres (autrement dit, vers leurs positions au sein du Document) peuvent être aisément créées en utilisant ces ancres.

D'abord, créez un document comprenant ces sous-titres et leur corps de texte, puis retapez la liste des sous-titres en haut du document :

 

                                  Insertion d'une Ancre dans un corps de texte, étape 1

 

Puis sélectionnez un des sous-titres que vous avez retapé au début du document et cliquez sur l'icône d'ancre pour sélectionner le type d'ancre, comme nous le verrons juste en dessous.

                                    Insertion d'une Ancre dans un corps de texte, étape 2

Un panneau Ancres apparaîtra alors pour déterminer la correspondance, c'est-à-dire sélectionner quel sous-titre devrait se connecter avec quel ancre :

 

 

                                   Insertion d'une Ancre dans un corps de texte, étape 3

 

 

L'onglet "lien vers ancres" du panneau d'ajout d'ancres sera affiché. Le côté gauche montre une liste de styles qui pourraient être utilisés au sein du document. Dans notre exemple, les sous-titres sont utilisés pour chaque section, ce qui est l'usage habituel, les sous-titres sont donc sélectionnés. Le côté droit du panneau montre les sous-titres qui ont été déterminés au sein du document. On voit qu'ici le sous-titre Description a été choisi comme cible du lien (pour le mot Description tapé au tout début du document).

L'opération devra être réitérée pour chaque ancre que vous souhaiterez créer (ici une ancre pour chaque sous-titre, donc répéter encore cinq fois l'opération). Vous pourrez ainsi facilement accéder aux différentes partie de votre document, quelle que soit sa taille globale.

Vous pouvez libérer votre créativité avec cette puissante fonctionnalité, en tissant de tels liens-vers-ancres dans la trame narrative, en associant des ancres à d'autres styles du document, et en imaginant d'astucieuses combinaisons. Cette fonctionnalité est tout spécialement importante pour les documents importants en volume.

 

Tables

Les tables sont pratiques pour les données tabulaires et les listes. Pour ajouter une table, placez le curseur où vous voulez la placer et cliquez sur l'icône "d'insertion de tableau". Vous verrez alors s'afficher le panneau d'insertion de table / tableau :

 

                                    Insertion d'une Table dans un corps de texte

 

 

Comment spécifier les lignes et colones se devine aisément. Si vous cochez le box Créer titres vous aurez un espace pour remplir les titres des colonnes du tableau. La classe CSS se réfère à la manière dont vous voulez voir affiché votre tableau, son style. Vous aurez plusieurs possibilités de ce genre :  

                               Insertion d'une Table dans un corps de texte - Styles disponibles

Voici un exemple de ces styles de tableaux :

En tableau simple :

Thoroughbred Champions Quarter Horse Champions
Man O' War First Down Dash
Secretariat
Dashing Folly
Citation
Special Leader
Kelso
Gold Coast Express
Count Fleet Easy Jet

 

Sous forme de tableau listing :

Thoroughbred Champions Quarter Horse Champions
Man O' War First Down Dash
Secretariat Dashing Folly
Citation
Special Leader
Kelso
Gold Coast Express
Count Fleet Easy Jet

Une fois le tableau créé, vous pouvez cliquer dans une cellule pour que s'affichent les poignées de redmensionnement du tableau et les icônes d'ajout / suppression (de colonnes / lignes) :

                                     Insertion d'une Table - Modification d'un Tableau déjà inséré

 

Dans le tableau ci-dessus, le curseur a été placé dans la cellule 'Special Leader', ce qui active les poignées (petits carrés blancs) autour des coins pour redimensionner le tableau entier. Cela (dés)active également les icônes d'ajout/suppression pour la cellule courante, ici la cellule Special Leader.

Cliquer sur la petite croix x dans le cercle, fera supprimer l'entière ligne ou colonne qui contient la cellule courante.

Cliquer sur les petites pointes de flèches rajoutera une ligne au-dessu ou en dessous, ou une colonne à gauche / à droite de la cellule courante.

 

Éditeur HTML

La table HTML est à disposition pour les personnes qui veulent éditer directement le code HTML proprement dit (HyperText Markup Langage), que les navigateurs internet utilisent pour décrire les pages et sites de l'Internet. Apprendre les bases de l'HTML pour permet d'accomplir des choses spéciales, mais n'est pas nécessaire pour les usages courants. Si vous cliquez sur l'icône HTML vous verrez un panneau avec le code en lui-même, que vous pouvez éditer, puis clore le panneau pour retourner à la vue WYSIWYG.

 

Styles

Le menu déroulant Styles vous laisse voir le style présentement affecté  à un bloc de texte. Voici des exemples typiques :

 

                             Choix de styles à appliquer dans le corps de texte

 

  • Normal paragraphe est pour du texte normal.
  • Heading (titre) est généralement un style comportant le gras, une police un peu plus grande, alignée à gauche, avec un soulignement horizontal s'étandant sur toute la largeur de page.
  • Subheading (sous-titre) est généralement un style gras, avec une taille de police intermédiaire, aligné à gauche.
  • Literal (littéral ou citation) utile pour les citations et pour aligner le texte selon une disposition précise, comme pour le code d'un langage de programmation. Le texte littéral est monospacé et borduré.

 

Exemple d'un code de programmation :

class SortAdvectionVelocities
     ___init__(self, advectionVelocities):
          this.advectionVelocities = advectionVelocities

     sortVelocities():
          this.advectionVelocities.sort()

ou de colonnes de nombres :

   location        velocity
   --------        --------
   vector a        21.7
   vector b        15.4
   vector c        48.3
   vector d        38.2

Vous pourriez aussi utiliser un tableau pour ces dernières données.

 

Zoom

L'icône zoom étend la surface du panneau d'édition jusqu'à prendre tout l'espace de la fenêtre du navigateur, pratique pour profiter de la pleine visibilité de votre écran. Cliquez de nouveau sur cette icône et vous retrouverez la taille normale du panneau.

Notez simplement qu'à chaque fois que vous (dé)zommez, le curseur revient au tout début du corps de texte.

 

2.5. Ajouter des Fichiers

Choisissez, dans le menu "Ajouter un élément" du dossier de destination, de téléverser (d'uploader) un fichier :

                                     Menu Ajouter un élément                          

Vous verrez le panneau d'ajout de fichier (titré "Éditer fichier") :

 

       Panneau Ajout d'un Fichier

Cliquez sur le bouton Parcourir pour explorer l'arborescence de votre ordinateur local jusqu'au fichier que vous souhaitez transférer. Fournissez une description si vous le souhaitez. Quand vous cliquerez sur le bouton Enregistrer, le fichier sera transféré vers le dossier du site Plone.

          Icône Lien Vidéo Visionner une vidéo sur Plone 2 relative à l'ajout d'un fichier.

On peut citer comme exemple de types de fichiers transférables, les documents PDF, documents OpenOffice.org, documents Word, fichiers de bases de données, dossiers zip ou 7z.... -- bref, à peu près tout contenu. Les fichiers sur un site Plone sont traités comme tels ; ils seront donc affichés dans les listes de contenu des dossiers du site Plone, mais ne bénéficieront d'aucun affichage spécial. Ils apparaîtront par nom dans les listes et seront disponibles au téléchargement si l'on clique sur eux.

Il existe des outils spécialisés en complément de l'installation basique ("add-ons") pour rechercher dans le contenu des fichiers disponibles sur le site Plone. Si vous êtes intéressé(e) par cette fonctionnalité, contactez l'administrateur de votre site Plone.

 

2.6. Ajouter des Liens

Ajoutez un lien dans un dossier en cliquant, une fois dans le dossier désiré, sur le le choix "Lien" du menu déroulant "Ajouter un élément" :

                             Menu Ajouter un élément 

 

Vous serez alors en face du panneau d'ajout de lien en tant qu'élément, dénommé "Éditer lien" :

         Panneau Ajout d'un Lien

Le choix de bons titres est important, car les titres seront affichés dans les listes de liens, et que l'on se retrouve souvent avec un ensemble de liens volumineux au sein d'un même dossier.

Notez que le début de la description est inclus dans l'affichage de la liste, elle peut donc s'avérer très utile pour préciser le titre.

Copiez-collez l'adresse internet cible dans le champ URL ou tapez la. La fonction de prévisualisation n'est ici pas disponible, il est donc recommandé de coller l'adresse du site à partir d'une fenêtre de navigateur dans laquelle vous voyez le site vers lequel pointe l'adresse internet.

Icône Lien Vidéo


Visionner une Vidéo sur Plone 2 relative à l'ajout d'un lien vers une adresse email, et l'ajout de liens vers des documents internes (hébergés sur le site Plone) ou externes (lien vers l'Internet).

 

2.7. Ajouter des Événements

Utilisez le menu Ajouter un élément pour ajouter un Événement :                    

              Menu Ajouter un élément
 

Vous verrez alors un panneau plutôt large d'ajout d'événement (Éditer événement) :

        Panneau Ajout d'un Événement

En partant du haut, nous avons les champs suivants :

  • Titre - REQUIS (obligatoire) ;
  • Description ;
  • Lieu de l'événement ;
  • Date (et heure) de début d'événement - REQUIS ;
  • Date (et heure) de fin d'événement - REQUIS ;
  • Corps de Texte de l'événement (panneau de l'éditeur visuel) ;
  • Participants ;
  • Type(s) d'événement(s) ;
  • URL (adresse de l'événément) ;
  • Nom du contact ;
  • Adresse électronique du contact ;
  • Téléphone du contact ;
  • Note de Modification.

Notez que seuls trois champs, titre, dates de début et de fin de l'événement, doivent être obligatoirement remplis. Ainsi, en dépit de la taille du panneau d'insertion, si vous êtes préssé(e), vous n'avez qu'à remplir ces champs et enregistrer. Évidemment, si vous disposez des autres informations, vous devriez les indiquer.

Une partie de ces panneaux nécessite quelques explications supplémentaires : les panneaux de début et fin de l'événement. L'année, le mois, le jour et d'autres champs sont de simples menus déroulants.

Mais s'agissant de la date, il arrive souvent que l'on ne se souvienne pas exactement et que l'on ait besoin de consulter un calendrier. Il se trouve donc un pratique petit calendrier en pop-up, qui offre une manière alternative de sélectionner la date. Si vous cliquez sur l'une de ces petites icônes de calendrier adjacentes au menu déroulant pour le jour; vous verrez ce calendrier apparaître en surimpression du panneau d'édition :

                 Gestion des dates - calendrier en pop-up

 

Cliquez simplement sur la date appropriée et c'est fixé. Remplissez les champs pour lesquels vous disposez de l'information puis enregistrez l'événement, mais souvenez-vous :

IMPORTANT : Il ne vous montrera pas cet événement sur le calendrier principal du site Plone, tant que cet événement ne sera pas publié.

     Icône Lien Vidéo Visionner une vidéo sur Plone 2 relative à l'ajout d'un événement.

 

2.8. Ajouter des Actualités

Utilisez le menu Ajouter un élément pour ajouter un élément de type Actualité au dossier courant :

               Menu Ajouter un élément

Vous verrez ensuite le panneau d'ajout d'actualités (Éditer actualité) :

       Panneau Ajout d'une Actualité

Les champs standards que sont Titre, Description, et Note de Modification sont dans le panneau, accompagnés de la zone de l'éditeur visuel pour le corps de texte, d'un champ Image pour uploader une image "de titre" et le champ Légende de l'image pour l'expliciter.

Vous pouvez laisser libre cours à votre créativité dans le corps de texte, et vous pouvez utiliser la fonction d'insertion d'image de l'éditeur visuel pour ajouter autant d'illustrations que nécessaire. Les images que vous téléversez (uploadez) pour cette actualité seront placées dans le dossier qui contiendra ladite actualité en cours de création.

Les champs Image et Légende de l'image servent à ajouter une image qui servira de représentation visuelle du thème de l'actualité, notamment pour poster dans les listes d'éléments d'actualités. L'image sera automatiquement redimensionnée et repositionnée. Utilisez le Corps de texte si vous préférez incorporer une image au corps de texte proprement dit.

IMPORTANT : Les éléments d'actualités ne seront pas affichés dans les boîtes ou liste d'actualités principale du site tant qu'ils ne sont pas publiés.

   Icône Lien Vidéo Visionner une vidéo de Plone 2 sur l'ajout d'un élément d'actualité.

 

2.9. Déterminer les propriétés de base

Tout élément de contenu, lorsqu'un utilisateur disposant des droits de modifications adéquats clique dessus, affiche un groupe d'onglets en son sommet, pour définir les propriétés basiques :

      Liste des sous-onglets du panneau Modifier un élément

 

Ces propriétés basiques sont :

  • Contenu - affiche le principal panneau d'entrées de données pour l'élément courant ;
  • Catégorisation - affiche un panneau pour créer et affecter des catégories (mots-clés) pour l'élément ;
  • Dates - affiche la date de publication et la date d'expiraton de l'élément ;
  • Propriété - affiche un panneau pour spécifier les créateurs, contributeurs, et d'autres droits de propriété intellectuelle / copyright attachés à l'élement ;
  • Paramètres - affiche un petit panneau pour déterminer si l'élément apparaîtra ou non dans les menus de navigation et si les commentaires relatifs à cet élément sont autorisés.

Les champs à remplir dans ces onglets couvrent des informations basiques de description appelées métadonnées. Les métadonnées sont parfois appelées "données sur les données". Plone peut utiliser ces métadonnées d'une multitude de façons.

 

Catégorisation

Voici le panneau de Catégorisation, affiché pour une page d'élément de contenu (l'affichage serait identique pour d'autres types de contenus) :

            Sous-onglet Catégorisation

Note : Les Catégories étaient originellement dénommées mots-clés dans Plone, antérieurement à la version 3.0. En français, le terme mots-clés est pour l'instant conservé.

Le principal champ d'entrée dans ce panneau sert à spécifier des mots-clés (ou catégories, du nouveau terme anglais categories). Créez-les de toutes pièces, simplement en tapant des mots ou phrases, une catégorie par ligne, dans le box "Nouveaux mots-clés". Lorsque vous les enregistrerez, ces nouveaux mots-clés seront créés au sein du système de mots-clés du site Plone, et l'élément de contenu courant se les verra automatiquement affecter. Si vous ré-éditez cet élément, ou en créez un autre, les catégories que vous venez de créer (dont on a parlé juste avant) seront affichées comme partie des Mots-clés existants.

Le champ Contenus corrélés vous permet de définir des liens entre des éléments de contenu, qui seront, dans la "vue visiteur", affichés en lien en bas de la page de l'élément de contenu. C'est utile lorsque vous ne voulez pas utiliser de catégories explicites pour connecter du contenu.

Le champ Lieu vise une localisation géographique, plus appropriée pour les systèmes informatiques de localisation, mais qu'il est toujours utile de rentrer dans l'optique générale de conservation des informations.

Le choix du Langage est normalement préfixé sur la langue par défaut du site, mais sur des sites multilingues, différents langages peuvent être utilisés dans un mix de contenu.

 

Dates

Le panneau du sous-onglet Dates comprend des champs pour les dates de publication et d'expiration, en clair dates de début et de fin (de visibilité publique) de l'élément, si vous désirez les spécifier :

              Sous-onglet Dates du panneau Modifier un élément

 

Propriété

Le panneau du sous-onglet Propriété dispose de trois champs d'entrée libre pour lister les créateurs, les contributeurs, et les autres informations relatives aux droits de propriété intellectuelle ou de copyright attachés au contenu :

              Sous-onglet Propriété du panneau Modifier un élément

 

Paramètres

Le panneau du sous-onglet Paramètres comprend des champs qui varient plus ou moins selon le type d'élément de contenu, mais il se trouve généralement les cases à cocher pour déterminer si l'élément apparaît ou non dans la navigation, ou si les commentaires sont autorisés, et autres contrôles similaires :

           Sous-onglet Paramètres du panneau Modifier un élément


Recommandations

Il n'existe aucune obligation d'indiquer les informations présentées à travers ces panneaux, mais c'est une bonne idée de le faire. Pour le panneau Propriété, fournir les données est important pour des situations où plusieurs personnes sont impliquées dans la création de contenu, spécialement s'il y a de multiples créateurs et contributeurs travaillant en groupes.

Vous n'aurez pas systématiquement besoin de champs tels que les dates de publication et d'expiration, langage, et copyrights, mais ces données devraient toujours être indiquées dans les cas appropriés. Un système de gestion de contenu ne peut être qu'aussi bon que le permet l'exhaustivité des données. 

Spécifier des catégories nécessite de l'attention, mais si vous êtes capables d'en prendre l'habitude, et que vous êtes zélés dans la création d'un ensemble de catégories ayant du sens, vous bénéficierez d'un énorme retour sur investissement. Ce retour se produit par l'usage des recherches et autres outils de Plone qui se basent sur cette catégorisation. Cela est également vrai pour la corrélation d'éléments de contenu. Vous pourrez mettre le doigt sur ce dont vous avez besoin, et vous pourriez découvrir et utiliser des relations dans le contenu.

2.10. Restreindre les types de contenus disponibles sur un dossier

Restreindre les types de contenus disponibles à l'ajout dans un dossier, est la manière la plus simple de contrôler la création de contenus sur un site Plone. Vous voudrez peut-être restreindre les types de contenus si votre site est destiné à être enrichi par plusieurs personnes. De cette manière vous pouvez mettre en place de bonnes pratiques telles que se limiter à intégrer des images au dossier Images de votre site.

Premièrement, sélectionnez le dernier choix de la liste du menu Ajouter un élément, dénommé Restrictions... :

           Menu Ajouter un élément      

Vous disposez de trois options pour restreindre les types disponibles dans ce dossier :

                 Restriction des types de contenus disponibles - Trois voies principales

Le choix par défaut, qui est d'utiliser les réglages du dossier parent. Le fait que ce soit l'option par défaut signifie que, si vous créez un dossier dont vous limitez les choix de types de contenus, tout sous-dossier créé ensuite dans ce dossier emportera automatiquement les mêmes restrictions.

Le deuxième choix, qui est de permettre aux types standards de contenus d'être ajoutés, est un moyen de retrouver les réglages par défaut "non-limitatifs".

Le dernier choix permet une sélection manuelle parmi une liste de tous les types disponibles sur le site :

           Restriction des types de contenus disponibles - Choix manuel

Les types listés sous le titre Types principaux sont ceux disponibles sur l'ensemble du site Plone. Le réglage par défaut, comme montré ci-dessus, est d'autoriser tous les types. Les types autorisés peuvent être individuellement (dé)cochés pour le dossier courant.

L'usage des Types supplémentaires permet un contrôle en quelque sorte plus détaillé. Par exemple, si vous trouvez préférable de stocker des images dans un dossier, plutôt que de les éparpiller dans différents dossiers du site Plone -- un plan que préfèrent certaines personnes -- un dossier "Images" sera créé, avec comme seul type autorisé le type Images. De la même manière, un dossier "Événements de la compagnie pourrait être créé, pour ne contenir que des éléments de type "événements". Si l'on laissait cette organisation, les créateurs de contenu, ou le propriétaire d'un site individuel, seraient forcés de suivre cette stricte planification. Une certaine flexibilité pourrait être désirable pour la gestion des images, cependant. En cochant le type Images dans le titre Types supplémentaires du dossier "Événements de la compagnie", des images pourraient être ajoutées si vraiment nécessaire, en utilisant le sous-menu Plus..., qui apparaîtrait une fois ce mécanisme mis en place.

Certaines personnes préfèrent un mix hétérogène de contenu à travers l'ensemble du site, sans restrictions. D'autres préfèrent une approche plus compartimentée, en restreignant les types dans un schéma organisationnel spécifique. Plone dispose de la flexibilité nécessaire pour s'accomoder d'un bon nombre de designs variés.

2.11. Préparer les images pour l'Internet

Pourquoi redimensionner une image ?

Beaucoup des images dont les gens disposent sont des photographies prises au moyen d'un appareil photo numérique, mais il peut s'agir aussi d'images scannées, d'illustrations graphiques créées par des logiciels, et d'autres images spécialisées. Examinons le cas d'une photo de papillon prise par appareil photo numérique.

Les photographies numériques prises par les appareils modernes sont généralement trop volumineuses pour être directement postées sur un site internet. Lorsque la photographie sort de votre appareil, elle peut être d'une taille de milliers de pixels de longeur et largeur, et de plusieurs mégaoctets en taille de stockage. Vous devez utiliser un logiciel sur votre ordinateur local pour redimensionner l'image en quelque chose ne dépassant pas 1000 x 1000 pixels, et même souvent bien moins.

 

Avec quel outil redimensionner une image ?

Le(s) logiciel(s) que vous utilisez pour voir ou imprimer vos photos disposent souvent d'une telle fonctionnalité de redimensionnement, ou vous pouvez également disposer de logiciels de graphisme tels que Gimp, Irfanview, Corel Draw ou Adobe Photoshop sur votre ordinateur. Le redimensionnement d'une image, parfois appelé rééchantillonage, est une fonction standard que vous devriez trouver dans votre logiciel, souvent dans le menu "Images".

 

Comment redimensionner une image ?

Comment savoir en quelle largeur, en pixels, redimensionner votre image ? Cela dépend. Pour une petite photo "portrait" à placer dans une biographie, une largeur de 200 pixels pourrait suffire. Pour une photographie de groupe, 200 pixels seraient insuffisants pour permettre l'identification des personnes, il vaudrait donc mieux s'approcher de 400 pixels. Pour la numérisation d'une carte routière ou géographique, peut-être la largeur devrait-elle être de mille pour que les détails de la carte soient assez nets pour la rendre utilisable.

Après avoir sauvé votre image redimensionnée, donnez-lui un nom qui indique la nouvelle taille (exemple : papillon-reduit-300px.jpg). Le format de fichier le plus couramment utilisé est le .jpg ou .jpeg. D'autres formats communs incluent le .gif et .png (recommandé pour respecter les standards de l'internet). Notez bien où vous sauvegardez les images sur votre ordinateur pour pouvoir les trouver facilement lorsque vous voudrez les uploader sur votre site Plone.

      Schéma du processus de redimensionnement d'image

 

Pour résumer

1. Prenez votre photographie avec votre appareil photo, ou trouvez une image existante que vous souhaitez utiliser.

2. Transférez la sur votre ordinateur.

3. Utilisez un logiciel de traitement d'image sur votre ordinateur pour redimensionner la photographie.

4. Uploadez-la sur votre site Plone.

 

3. Gérer les contenus

L'onglet "Contenu" est l'endroit où les éléments de contenu peuvent être coupés, copiés, collés, déplacés, renommés, etc...

3.1. Couper, copier et coller des éléments

Couper / Coller

Déplacer des éléments d'une zone à l'autre d'un site internet est une tâche commune. Le besoin survient souvent lors du placement d'un contenu dans le mauvais dossier. Par exemple, si l'auteur du contenu suivant sur les Skipper Butterflies réalise qu'un papillon Swallotail a été malencontreusement inclus -- le dossier Easter Tiger Swallotail visible ci-dessous -- le dossier peut être simplement déplacé avec une opération de couper/coller :

           Gestion de contenu - Couper/coller - étape 1

Notez que le dossier "Eastern Tiger Swallotail" a été coché, et que le bouton "couper" va être cliqué. Après avoir cliqué sur ce bouton, l'écran montrera un nouveau bouton "coller". Le dossier Eastern Tiger Swallowtail et tout son contenu se trouvent maintenant dans la "mémoire" du site internet. Ledit dossier ne disparaît pas pour autant immédiatement, mais attend l'opération de collage proprement dite. Le bouton "coller" est maintenant en surbrillance pour indiquer que l'opération de couper / coller est en cours :

              Gestion de contenu - Couper/coller - étape 2

Le bouton "coller" est maintenant actif. La prochaine étape consiste à naviguer vers le dossier de destination, dans notre cas le dossier Swallowtails, en utilisant le panneau de navigation situé sur la gauche :

       Gestion de contenu - Couper/coller - étape 3

Après avoir cliqué sur le dossier Swallotails, le bouton coller continuera d'apparaître, car l'opération de collage n'a pas encore été achevée :

        Gestion de contenu - Couper/coller - étape 4

Et enfin, cliquer sur le bouton coller dans le dossier de destination ajoute le dossier Eastern Tiger Swallowtail à la place qui lui convient dans le dossier Swallowtails, et le "coupe" (le supprime) de son emplacement original, le dossier Skippers, finalisant ainsi l'opération de coupe/collage :

      Gestion de contenu - Couper/coller - étape 5

Le bouton coller reste actif, pour vous laisser la possibilité de vous laisser continuer à coller le dossier dans d'autres endroits si vous le désirez. Cela pourrait se produire dans plusieurs situations, comme quand vous avez besoin de copier une page, par exemple, comme une sorte de modèle ou base de document, dans plusieurs dossiers.

 

Copier / Coller

Une opération de copie / collage est identique à l'opération de coupe / collage, excepté le fait qu'il n'y a aucune suppression de contenu dans le dossier d'origine. Cela marche comme vous vous y attendez.
Icône Lien Vidéo


Visionner une vidéo sur Plone 2 relative à l'exécution des opérations présentées ci-dessus.

 

 

3.2. Éditer du contenu

Bien sûr, lorsque l'on édite un élément de contenu, l'élement existe déjà. Cliquez sur l'onglet  Modifier d'un élément et vous verrez les panneaux d'entrée de données de cet élément, avec les valeurs existantes de ces données.

Pour un exemple vraiment simple d'édition d'un élément, où l'édition fait appel à la même interface et aux mêmes fonctions que l'ajout, nous pouvons étudier comment éditer un dossier.

 

Modifier un Dossier

Le panneau d'édition Modifier d'un élément de type Dossier montre simplement les champs d'entrée Titre et Description. La description est souvent omise pour un dossier, donc la seule chose changée est le titre. Si vous voulez donner une description, ce qui est une bonne initiative pour distinguer les dossiers dans une liste, la description ne peut être que du texte brut -- il n'y a aucune possibilité de spécifier des styles de texte comme gras, italiques ou d'autres formats. Cela assure une description des éléments de contenu de Plone aussi simple que possible.

Voici le panneau Modifier d'un dossier, dans le cas présent, dénommé "Butterflies" :

           Panneau Modifier d'un Dossier

Voilà tout. Changez ce que vous voulez changer et enregistrez, et l'élément de contenu sera mis à jour dans le système de stockage de Plone. Vous pouvez modifier les éléments à plusieurs reprises, tout comme vous pouvez modifier de manière répétée les fichiers de votre ordinateur local. Vous devriez maintenant avoir assimilé le fait que Plone stocke les éléments de contenu comme des entités séparées, comme des "fichiers" sur un ordinateur local, mais vous n'êtes pas obligé de le considérer ainsi. Plone est un système de gestion de contenu, où le contenu arrive sous la forme de nombreux éléments indépendants de contenu qui peuvent être individuellement édités. Modifiez donc autant que vous le désirez.

Modifier une Image

Pour un exemple d'édition d'élément sensiblement différente de l'ajout originel, nous pouvons examiner l'édition d'un élément de type Image. Modifier une image peut s'effectuer en naviguant jusqu'à une image individuelle et en cliquant sur l'onglet Modifier. En cliquant sur l'onglet Modifier de l'image concernée, vous verrez apparaître le panneau d'édition (Modifier l'image) suivant :

           Panneau Modifier d'une Image

Ici, une image dénommée "Easter Tiger Swallowtail Butterfly" est en train d'être modifiée. Vous pouvez changer le titre et la description, comme d'habitude, auquel cas vous garderez généralement l'option "Garder l'image existante". Vous pouvez également changer l'image elle-même en cochant l'option "Remplacer par une nouvelle image" (auquel cas il faudra indiquer le chemin de la nouvelle image). Ou, cliquer sur "Supprimer l'image existante" effacera tout simplement l'image dans son entier.

Notez également l'onglet Transformer dans la barre du haut, spécifiquement conçu pour les images, offrant un choix parmi plusieurs transformations d'images :

                  Panneau Transformer une Image

 

Ainsi, l'opération de modification d'un élément Image est différente de son ajout originel, mais reste assez proche.

Les panneaux de modification des autres éléments de contenu sont aussi généralement identiques à ceux relatifs à leur création.

 

Modification directe (incorporée) d'un champ de texte

La procédure normale pour éditer un contenu consiste à cliquer sur l'onglet Modifier et à utiliser les champs d'entrée de l'élément en question. Pour les champs de texte, tels que Titre, Description, Corps de texte, etc... Il existe un moyen plus rapide de modifier appelé édition directe ou incorporée (inline éditing en anglais). L'édition directe est utilisée lorsque l'on voit le contenu d'un élément (l'onglet Voir est actif). Pour que la fonctionnalité d'édition directe soit active, un utilisateur doit avoir ouvert une session et disposer des droits nécessaires sur le contenu à modifier.

Lorsque la souris passe au-dessus de portions éditables de texte de l'élément, une subtile bordure viendra encadrer le texte modifiable et le mettre en relief. Dans la capture d'écran suivante, le curseur de la souris n'est pas au-dessus de texte éditable, vous voyez donc le titre et le corps de texte de la page normalement :

              Edition directe du corps de texte - Étape 1

Mais quand la souris est déplacée au dessus du corps de texte, une bordure apparaît pour indiquer que le corps de texte est modifiable :
            Edition directe du corps de texte - Étape 2

Cliquer "dans" le corps de texte une fois que la bordure d'édition directe est apparue, amènera l'éditeur visuel :

               Edition directe du corps de texte - Étape 3

Changez ou ajoutez du texte, enregistrez, et la vue normale est de retour. C'est considérablement plus rapide -- moins de clics et moins d'attente pour les chargements -- que de cliquer sur l'onglet d'édition Modifier et faire apparaître le panneau d'édition pour l'ensemble de la page.

Si la souris est placée au-dessus d'un titre, également modifiable, un bordure d'édition directe apparaît :

               Edition directe du titre d'un élément - Étape 1


Cliquer sur le titre après l'apparition de cette bordure activera un champ d'édition très simple, avec un choix Enregistrer / Annuler :

                Edition directe du titre d'un élément - Étape 2

Changez le titre et enregistrez. Les bénéfices en terme de vitesse de l'édition directe se font vraiment sentir pour des éditions aussi simples qu'une modification de titre.

 

3.3. Les différents affichages ("Vues") d'un Dossier

Introduction au menu Affichage d'un Dossier

Pour la plupart des éléments de contenu, si vous voulez changer son apparence, vous modifiez directement le contenu. Mais les dossiers sont des "êtres" différents. En tant que conteneurs d'autres éléments, les dossiers peuvent afficher leur contenu de manières très variées. Nous présenterons chacune des options dans cette section.

Vue par défaut, intitulée vue Standard

Considérez un scénario dans lequel un enthousiaste des papillons, John Smith, s'est authentifié sur le site internet pour travailler sur une partie dévolue aux papillons Skipper. Il navigue vers le dossier Skippers en cliquant sur les panneaux du sommet du site, ou en passant par le menu de navigation, situé sur le design par défaut de Plone dans la colonne de gauche. Lorsqu'il clique sur le dossier Skippers, la vue standard du panneau de l'onglet Voir (ci-après la "vue standard"), pour ledit dossier s'affiche ainsi :

 Vue par défaut d'un élément Dossier

 

L'onglet Voir affiche toujours la manière dont l'élément de contenu est représenté pour un visiteur anonyme du site. Cliquez sur l'onglet Voir lorsque vous voulez voir l'allure d'un élément que vous auriez créé ou modifié. Pour les dossiers, vous verrez une liste des éléments de contenu rassemblés dans le dossier, selon l'une des méthodes de présentation disponibles, sélectionnée dans le sous-menu Affichage du dossier du menu déroulant Affichage (toujours dans le panneau de l'onglet Voir). La vue par défaut est appelée vue standard :

   Vue Standard d'un Dossier

 

Vue Sommaire

Ensuite, voici la vue sommaire :

         Vue Sommaire d'un Dossier

 

Vue tabulaire

Et la vue tabulaire :

         Vue Tabulaire d'un Dossier

 

Vue en vignettes

Enfin, la vue en vignettes, utile principalement pour les photographies, mais qui fonctionne aussi avec du contenu normal :

          Vue Vignettes d'un Dossier

 

Constituer un album photo est facile. Ajoutez simplement les photographies (images, ou fichiers images, les plus communes étant au format .jpg ou .png) à un dossier et choisissez le mode d'affichage de la vue "vue en vignettes". La vue en vignettes se mettra automatiquement à jour lorsque des images sont ajoutées au dossier, et divisant la vue en de multiples pages rassemblant chacune un groupe d'images, au fur et à mesure de l'augmentation en nombre des images.

Si vous uploadez des images photographiques à partir d'un scanner ou appareil photo numérique, vous voudrez certainement les redimensionner sur votre ordinateur local avant de les uploader, car elles seront trop lourdes (en méga-octets) / grosses (en longueur / largeur).

Sélectionner un élément de contenu individuel pour le placer en tant que Vue du dossier

La vue basique de listes des contenus d'un dossier, décrite ci-dessus, convient à la manière habituelle dont nous considérons les dossiers -- conteneurs d'éléments --, mais Plone ajoute une option bienvenue pour personnaliser la vue d'un dossier, en la fixant de manière à ce que le contenu d'un de ses éléments soit directement affiché. Cela s'appuie sur la manière dont le système de navigation est automatiquement mis à jour ('branché sur les modifications") dans un site Plone. (Dès que les dossiers sont créés et publiés, il s'affichent automatiquement dans le menu de navigation). Considérez plusieurs scénarios dans lesquels cette fonctionnalité d'assignation d'un élément comme vue par défaut du dossier, peut s'avérer très utile :

  • Disons que vous êtes en train de construire une hiérarchie de pages internet, comprenant du texte customisé et des liens vers d'autres pages. C'est un cas dans lequel vous, en tant que web designer, voudriez contrôler l'apparence des pages, comment les liens vers les autres pages apparaissent, peut-être dans un tableau de liens ou sous apparence d'icônes graphiques. Pour afficher une page personnalisée qui contiendra les liens vers les "sous-pages" internet, vous voudriez créer cette page dans le dossier, puis l'assigner comme vue par défaut dudit dossier. Le menu Affichage est un des menus basiques disponibles pour les dossiers (jetez un oeil à l'une des captures d'écran précédentes). Les vues basiques de dossier sous forme de liste seront  "écrasées" par cette option, si bien que lorsque l'on accèdera à ce dossier par le menu de navigation par exemple, la page internet comprenant les liens customisés vers les sous-pages sera affichée. Cela peut paraître déroutant au début, mais les personnes ayant créé des hiérarchies de pages et de systèmes de menus relativement compliqués apprécieront cette fonctionnalité, grâce à la manière intime dont les dossiers forment le système de navigation des sites Plone. Une page internet customisée pour être la vue par défaut d'un dossier, peut consister en un design graphique élaboré, comme elle peut être une simple description textuelle avec des instructions sur l'utilisation du menu de navigation, comme l'illustre la vidéo suivante :

Icône Lien Vidéo

 

Visionner une vidéo sur Plone 2 relative à la détermination de la vue par défaut d'un dossier.

 
 

  • Pour une autre situation où cette fonctionnalité est utile, considérez un dossier comme le conteneur d'un document qui est périodiquement mis à jour. Il pourrait y avoir vingt versions du document dans le dossier, mais une seule est courante. L'affichage du dossier aurait été fixé pour montrer le contenu de la première version de l'élément document, au moment de sa création. Lors de la création de nouvelles versions du document, l'affichage du dossier peut être redéfini pour montrer la version courante (la plus récente), et les documents "défunts", peuvent être gardés pour l'historique, tout en étant mis en statut "privé" pour ne pas apparaître.

  • Cette nature duale des dossiers Plone, oeuvrant comme des conteneurs génériques ou dans un système hiérarchisé de réseau de noeuds, permet une approche du type "placez-les-éléments-où-vous-en-avez-besoin". Au fil du développement du site, des dossiers sont naturellement créés en réponse à la progression du travail. Des fichiers préexistants, images, pages internet sont téléversées (uploadées) ou créées dans des dossiers à travers l'ensemble du site. Par "naturellement", nous entendons que le stockage de contenu tombe dans la droite ligne de l'exécution du travail, comme vous ajouteriez et organiseriez les fichiers sur votre ordinateur personnel sans trop y réfléchir. Avant même de vous en rendre compte, vous avez un large système de dossiers hiérarchisés, avec des dossiers comprenant toutes sortes d'éléments. Les sites Plone deviennent ainsi, eux aussi, mais c'est une bonne chose -- c'est un système de gestion de contenus, après tout. Un dossier individuel pourrait contenir toutes sortes de vieilles pages, comportant des bases de données et documents, graphiques originaux, etc... Mais si la vue d'un dossier est fixée au contenu d'un élément parmi la foule, les autres documents ne seront pas visibles durant la navigation du site par un visiteur. Ils seront pourtant toujours présents l'année prochaine quand vous vous demanderez : "Mais où donc au-je bien pu mettre la version orinigelle au format Adobe Illustrator de cette image ?" et vous répondrez : "Ah, oui, elle est dans le dossier avec tous les autres fichiers relatifs à ce projet." Cette manière de faire les choses -- en tirant parti de l'aspect système de stockage de Plone -- est très importante lorsque plusieurs personnes partagent des accès au(x) dossier(s) d'un site internet et travaillent de manière collaborative, mais cela arrive même pour les sites internet gérés par une seule personne.

Ces exemples illustrent le constat que la flexibilité des dossiers Plone constitue une fonctionnalité centrale du système de gestion de contenus.

Maintenant, nous allons passer à l'onglet "Contenus" pour voir d'importantes fonctions de gestion de contenus.

3.4. Contenus de Dossier

L'onglet Contenus est semblable aux utilitaires systèmes "Gestionnaire de fichiers" et "Mes documents" des bureaux Windows et GNU/Linux, et du "Finder" de Mac OS X, avec des fonctionnalités similaires.

Cliquer sur l'onglet Contenus d'un dossier, comme dans le dossier "Skippers" montré ci-dessous, affiche le panneau correspondant de cet onglet :

    Panneau Contenus d'un Dossier

Le panneau de l'onglet Contenus se reconnaît immédiatement lorsque l'on observe les cases à cocher au côté de chaque élément dans la liste des contenus du présent dossier. Cliquez sur ces cases à cocher pour sélectionner de multiples éléments pour effectuer en groupe les opérations copier, couper, renommer, supprimer, ou changer l'état.

Plone dispose d'un presse-papiers (sorte de mémoire tampon) pour les opérations de coupe et de copie. Si vous cochez un ou plusieurs éléments, et cliquez sur couper ou coper, un bouton coller sera ajouté à la rangée de boutons disponibles le long du bas du panneau. Si vous cliquez ensuite sur, ou naviguez vers, un autre dossier, vous pourrez y coller les éléments. Pour une opération de coupe, les éléments resteront dans le dossier source -- ils ne disparaîtront pas -- tant qu'ils n'auront pas été collés ailleurs.

La fonction Renommer les éléments vous affichera un panneau pour entrer un nouveau nom pour le nom court dénommé Identifiant ainsi que pour le Titre. La distinction entre Identifiant et Titre ne devient apparente que lorsque l'on renomme, car dans la plupart des sites Plone, Plone créée automatiquement l'identifiant à partir du titre lorsqu'un élément est créé. Mais la fonction de renommage doit pourtant vous afficher l'identifiant en même temps que le titre, car vous voudrez le plus souvent changer les deux, si vous voulez en changer au moins un. Considérez l'exemple suivant :

     Renommer un ou plusieurs élément(s) de contenu

Si vous deviez changer le titre pour "Long-tailed Skippers", vous voudriez aussi changer l'identifiant pour "long-tailed-skippers". Cela permet de rester "propre" (logique) -- cela les corrige, de manière à ce que l'URL pour l'élément, l'adresse internet donc, reste à jour et cohérente avec le contenu même de l'élément. Notez que l'identifiant ne doit pas contenir de blancs (espaces). Utilisez les tirets à la place de tout blanc présent dans le titre, et pour le reste faites-en une copie conforme du titre. Aussi, n'utilisez que des minuscules pour les identifiants. Consultez également la section section 2.2 "Qu'y-a-t-il dans un Nom Web" pour une description sur la manière dont Plone manipule les identifiants et l'adressage internet. La vidéo suivante inclue une illustration du renommage :

  Icône Lien Vidéo Visionner une vidéo sur Plone 2 relative entre autres au renommage d'un élément.

L'opération Supprimer parle d'elle-même. Cliquez pour sélectionner un ou plusieurs éléments, puis sur le bouton Supprimer, et les éléments sélectionnés seront effacés.

L'opération Changer l'état offre une manière très intéressante de changer l'état de publication d'une sélection de dossiers, et de leurs sous-dossiers si vous sélectionnez cette option. Dans l'exemple suivant, l'état de publication du dossier "Long-tailed Skippers" est en train d'être modifié. Cocher l'option "Inclure les éléments du dossier" permet la répercussion en cascade du changement, c'est-à-dire que tous les éléments du dossier seront affectés par le changement d'état. N'oubliez pas que vous pouvez faire ceci pour, disons, trois dossiers à la fois, ainsi que tous leurs sous-dossiers et leurs éléments contenus, ce qui fait que vous pouvez, en un seule passage, rapidement publier, retirer, soumettre à publication, etc...

Shift-cliquez pour sélectionner une rangée d'éléments sur lesquels travailler. (Le shift-click est un raccourci commun à la plupart des logiciels et plates-formes, consistant à cliquer sur deux éléments en maintenant shift appuyé, pour sélectionner tous les éléments compris entre eux, eux inclus). Cela peut être très pratique pour un dossier comprenant au moins douze ou plus élément, et serait indispensable pour un dossier comprenant des centaines d'éléments.

En plus de ces opérations individuelles, le réagencement est une manipulation naturelle à la souris, comme décrit dans la section ci-après.

3.5. Réorganiser les éléments

Considérez le dossier suivant, dénommé "Skippers", qui détient les informations relatives à ce type de papillons. Souvent, lorsque nous ajoutons du contenu, nous ne les ajoutons / obtenons pas initialement dans l'ordre voulu. L'ordre désiré n'est pas toujours un ordre alphabétique, mais nous le considérerons ainsi dans cet exemple. Vous pouvez voir en dessous que les sous-dossiers du dossier Skippers ne sont pas dans l'ordre alphabétique :

        Déplacement d'un élément - Étape 1

Pour déplacer l'élément du sommet nommé "Spread-winged Skippers" au fond de la liste, il faudrait cliquer dans la colonne Ordre située à droite (contenant les symboles "deux-points") sur la rangée correspondante, et la glisser-déposer vers la position désirée :

      Déplacement d'un élément - Étape 2

 

Le glisser-déposer est effectué en maintenant appuyé le bouton de la souris pendant que vous déplacez l'élément. L'élément en cours de repositionnement est coloré en jaune pendant le glisser-déposer :

    Déplacement d'un élément - Étape 3

 

Lorsque le bouton de la souris est relâché, l'élément reste à la position correspondante du curseur de la souris :

 

     Déplacement d'un élément - Étape 4

 

3.6. Liens Précédent / Suivant

L'onglet Paramètres se trouve au sein du panneau Modifier d'un dossier. Il comprend une case pour (dés)activer les liens précédent/suivant relatifs aux éléments contenus dans le dossier :

        Paramètre Liens Suivant / Précédent

Une fois l'option activée, au fur et à mesure de l'ajout d'éléments au dossier, des liens "précédent" et "suivant" apparaîtront automatiquement selon les besoins :

     Liens Précédent / Suivant - Illustration

Trois pages ont été créées à l'intérieur du dossier Cloudywings, et "Page Deux" (qui est dans notre exemple dénuée de texte) a été cliquée. En bas de l'élément "Page Deux" se trouvent des liens pour "Précédent : Page Deux" et "Suivant : Page Trois".

C'est une fonctionnalité vraiment pratique !

3.7. Supprimer des éléments de contenu

Il est parfois nécessaire de supprimer un élément de contenu, souvent pour le remplacer par une version mise à jour. Ou, vous pourriez simplement vouloir supprimer un élément pour de multiples autres raisons. Dans l'exemple d'un papillon swallowtail ajouté par erreur au dossier Skippers, au lieu de le couper/coller ailleurs, vous pourriez simplement le supprimer :

 

   Suppression d'un élément

Dans l'exemple montré ci-dessus, le dossier "Eastern Tiger Swallowtail" va être supprimé.

Des dossiers entiers peuvent être ainsi supprimés, il faut donc prêter attention à ces opérations de suppression, mais cela est vrai pour l'ordinateur de manière générale, et nous avons tous appris à effectuer une vérification de dernière minute pour s'assurer que l'opération de suppression est bien intentionnelle.

3.8. Verrouillage et déverrouillage automatiques

Quand quelqu'un clique sur l'onglet Modifier, l'élément concerné devient immédiatement verrouillé. Dans notre exemple, Georges Schrubb a commencé à modifier le document "Installation de Widget". Lorsque Jane Smythe (qui dispose elle aussi des droits nécessaires à l'édition dudit document) va le consulter, elle verra s'afficher le message suivant :

     Verrouillage et déverrouillage d'un élément

Une fois que Georges a fini de retoucher le document et cliqué sur le bouton Enregistrer, le document est automatiquement déverrouillé et disponible pour être modifié par d'autres (dès lors qu'ils disposent des droits pour ce faire, bien entendu).

Cependant, s'il devient clair pour Jane que Georges n'est plus vraiment en train de modifier le document (par exemple le message informe d'un verrouillage intervenu plusieurs jours auparavant, et non pas quelques heures), Jane peut le "déverrouiller manuellement" et le rendre ainsi ouvert à l'édition.

3.9. La fonction Copie de travail (Working Copy)

Lorsqu'un site Plone est créé en premier lieu, il existe un certain nombre de fonctionnalités additionnelles qui peuvent être installées, comprenant celle nommée "Copie de travail" ou "Brouillon" (Working Copy Support (Iterate), nom de l'extension en anglais), appellation que nous retiendrons pour la suite. Si le site Plone que vous utilisez ne montre pas l'option "Créer un brouillon" dans le menu d'Actions du panneau Voir de l'élément concerné, vous devrez contacter l'administrateur de votre site pour requérir l'installation de cette fonctionnalité.

 

Aperçu

Vous avez peut-être été dans une telle situation auparavant : vous avez publié un document, et vous avez besoin de le modifier en profondeur ; vous désirez cependant conserver l'ancienne version visible sur le site tant que la nouvelle n'est pas validée et publiée. Vous voudriez aussi que la nouvelle version, à sa publication, remplace l'ancienne, mais vous aimeriez en même temps conserver l'historique de l'ancienne, juste au cas où. La Copie de travail, ou Brouillon, rend tout cela possible.

Essentiellement, vous "créez un brouillon" ("check-out" en version anglaise à partir de la version actuellement publiée, ce qui créée une "Copie de travail" (le Brouillon). Vous modifiez ensuite le Brouillon, aussi longtemps que vous le désirez, et quand vous êtes prêt(e) à publier la nouvelle version, vous "validez ledit brouillon" ("check-in" en anglais), et il est publié. En arrière-plan, Plone va remplacer le document original par le nouveau aux mêmes emplacement et adresse internet -- et archiver l'ancienne version comme partie de l'historique du nouveau document.

Utiliser la création de brouillon (check-out)

D'abord, naviguez jusqu'à la page dont vous voulez créer un brouillon de travail. Puis, à partir du menu déroulant "Actions", sélectionnez "Créer un brouillon".

 Working Copy - Étape 1- Activation de la fonction

Il vous sera ensuite demandé de choisir le dossier où sera placé le brouillon, qui sera donc la version du document que vous éditerez. Dans cet exemple, nous choisirons le "Home folder", qui est en fait le Dossier Personnel de l'utilisateur (disponible à tout moment en cliquant sur le lien "Mon Dossier Personnel" qui s'affiche à côté de l'identifiant de l'utilisateur) :

              Working Copy - Étape 2 - Choix du dossier de destination

Puis cliquez sur le bouton "Check-out". Votre  fenêtre sera automatiquement redirigée vers l'emplacement du brouillon :

    Working Copy - Étape 3 - Redirection vers la copie de travail

Vous êtes désormais libre de modifier votre copie locale d'un document publié. Durant ce temps, le document original est verrouillé "en dur" -- c'est-à-dire que personne ne pourra modifier cette version publiée tant que vous aurez un brouillon (copie de travail) en cours. Cela prévient tout autre changement qui pourrait être fait à la version publique (et donc perdue à terme) pendant que vous éditez votre copie.

Notez que, contrairement  à l'état "verrouillé" dont nous avons parlé à la section 3.8, il est ici impossible à un autre utilisateur que vous de déverrouiller le document.

                 Working Copy - Étape 3 - Verrouillage automatique de l'élément originel

Utiliser la validation de brouillon (check-in)

Lorsque vous êtes prêt(e) à voir votre brouillon remplacer la version publiée de l'élément, choisissez simplement "Valider le brouillon" à partir du menu déroulant "Actions" :

 

  Working Copy - Étape 4 - Validation du brouillon

Il vous sera alors demandé d'entrer un message d'enregistrement présentant les modifications majeures apportées dans cette version (check-in message). Rédigez-le puis cliquez sur "check-in" :

     Working Copy - Étape 5 - Confirmation et Note de version

Votre document mis à jour va alors remplacer la copie précédemment publiée et devenir la nouvelle copie publique. Vous remarquerez également que la "cible" de votre fenêtre du navigateur a été automatiquement redirigée vers l'emplacement du document originel :

       Working Copy - Étape 6 - Résultat

Vous pourrez encore noter qu'il n'existe plus de copie du document dans le dossier personnel de l'utilisateur.

Notez qu'il n'est pas nécessaire (et en fait, même non recommandé) d'utiliser le menu "d'État" (du process de publication) sur un brouillon. Si vous deviez le faire par inadvertance cependant, ne paniquez pas. Retournez simplement à votre copie de travail et utilisez la fonction "Valider le brouillon" du menu "Actions".

 

Supprimer le brouillon

Si pour une raison quelconque il devient nécessaire d'abandonner un brouillon, et que vous ne voulez sauvegarder aucune des modifications apportées sur ce brouillon, naviguez simplement jusqu'au brouillon et sélectionnez "Supprimer le brouillon" à partir du menu Actions.

 Working Copy - Suppression du brouillon - Etape 1

Une petite fenêtre apparaîtra vous demandant de confirmer qu'il faut "supprimer le brouillon", ou  s'il faut "conserver le brouillon" :

     Working Copy - Suppression du brouillon - Etape 2

Notez que si un utilisateur qui a créé un brouillon n'est pas disponible pour soit le valider soit le supprimer, un utilisateur disposant du rôle d'Administrateur peut naviguer jusqu'au brouillon et effectuer l'une ou l'autre de ces actions.

 

3.10. Versionnage

Créer une nouvelle version

Plone 3.0 inclue une fonctionnalité de versionnage. Par défaut, les types de contenus listés ci-après disposent de cette fonctionnalité :

  • Documents
  • Actualités
  • Événements
  • Liens

Les éléments de contenu peuvent être configurés pour avoir la fonctionnalité de versionnage (dés)activée au sein du panneau de Configuration du site Plone dans la "section" "Types".

Lorsque vous modifiez un élément, vous pouvez utiliser le champ "Note de modification" situé en bas de la page ; cette note sera stockées dans l'historique de versions de l'élément. Si ce champ est vide, il peut être automatiquement complété selon l'état de l'élément (par exemple si laissé blanc la première fois que l'élément est enregistré, " " est utilisé).

Une nouvelle version est créée à chaque fois qu'un élément est enregistré.

Nous allons prendre pour exemple l'élément "Journal de travail", sur lequel son créateur va vouloir consulter l'historique, en cliquant sur l'onglet correspondant : 

 

Consulter l'historique de versions

Une fois qu'un élément a été sauvegardé, vous pouvez utiliser l'onglet "Historique" pour consulter l'historique de versions (ici celui de l'élément Document "Journal de Travail") :

           Panneau Historique  

La liste des versions affiche par défaut les plus récentes en premier, et cliquer sur l'un des titres de colonnes retriera l'ordre de la liste en fonction du critère correspondant au titre (exemple : cliquer sur le titre de colonne "Effectuée par" triera les modifications en fonction de leur auteur).

Comparer les versions

Vous pouvez à partir de l'onglet "Historique" comparer toute version antérieure avec la version courante, en utilisant le lien "Comparer avec la révision actuelle" disponible dans la colonne Actions pour chacune des versions.

         Historique - Comparaison de révisions

La légende s'interprète ainsi : le contenu ajouté est en vert clair, les étiquettes en vert foncé ; de manière similaire, les passages en rouge clair indiquent le texte effacé et les expressions en rouge sombre les étiquettes retirées. Enfin, le texte surligné en jaune a été changé.

Vous pouvez également voir les différences dans le code de l'élément en cliquant sur le lien "Afficher les modifications du code" :

        Historique - Comparaison en code sourceHistorique - Comparaison en code source

Prévisualiser et revenir à une révision antérieure

Vous pouvez prévisualiser une version antérieure en cliquant sur le lien "Prévisualisation" dans la colonne Version, disponible pour chaque et toute révision particulière de l'onglet Historique ; une fois le lien cliqué, et la page actualisée dans le navigateur, vous devrez soit cliquer sur le lien "Descendre" apparu dans la ligne de la révision prévisualisée,

                   Historique - Prévisualisation - Etape 1

 

ou simplement faire défiler le texte jusqu'au bas de la page où se trouve la prévisualisation proprement dite :

          Historique - Prévisualisation - Etape 2

Nous avons ici affiché la prévisualisation du document dans sa révision 1.

Pour revenir à une révision particulière, utilisez simplement le lien "Revenir à cette révision". Un commentaire indiquera la date à laquelle un élément a été remis dans une version précédente, et à quelle version il a été retourné.

4. Utiliser les Collections

Les Collections tirent parti de l'intelligence de Plone.

4.1. Organisation du contenu

Avant même que vous en preniez conscience, des dossiers et sous-dossiers ont été créés sur le site Plone et du contenu ajouté. Les contenus sont naturellement organisés au travers de la hiérarchie des dossiers.

Considérez le site internet sur les papillons, qui disposerait d'une organisation semblable à celle ci-dessous, avec les zones principales du site profondes de quelques couches, et les pages des papillons arrangées selon une hiérarchie propre :

	About
		History
			Keeping a Journal as a Kid
			Natural History Mentors
			The Present Treatment
		Family
			John
				Bio
				Other Interests
					Tennis
					Conservation
					Local Politics
			Sally
				Bio
				Other Interests
					Karate
					Cooking
			Edward
				Bio
				Other Interests
					Football
					Painting
			Elizabeth
				Bio
				Other Interests
					Clarinet
					Snowboarding
	Photography
		Equipment
		Techniques
		Favorite Photographers
	Butterflies
		Overview
			Biology
				Life Cycle
				Egg
				Caterpillar
				Pupa
				Adult
			Distribution
			Migration
		Field Work
		Projects
		Organizations
			North American Butterfly Association
			Lepidopterists’ Society
			Xerces Society
			Nature Conservancy
		Bibliography
		Species Treatments
			Swallowtails
				13 species pages
			Pierids (Whites and Yellows)
				30 species pages
			Hairstreaks
				5 species pages
				Satyrium Hairstreaks
					18 species pages
				Scrub Hairstreaks
					9 species pages
			Blues
				9 species pages
			Azures
				9 species pages
			Metalmarks
				3 species pages
			Brushfoots
				4 species pages
				Greater Fritillaries
					7 species pages
				Lesser Fritillaries
					16 species pages
				Angelwings and Tortoiseshells
					18 species pages
				Red-Spotted Admiral
					10 species pages
				Satyrs (Browns)
					13 species pages
				Alpines and Arctics
					10 species pages
				Monarchs (Milkweed Butterflies)
					3 species pages
			Skippers
				Spread-Wing Skippers
					8 species pages
				Cloudy Wings
					8 species pages
				Duskywings
					15 species pages
				Intermediate Skippers
					1 species page
				Grass Skippers
					12 species pages
				Hesperia Skippers
					41 species pages
				Roadside Skippers
					16 species pages
				Giant Skippers
					2 species pages

Chacune des pages traitant de papillons ont une section sur les signes distinctifs servant à les identifier, une description, et des mots-clés. Les photographies sont éparpillées à travers la section papillons, car présentes seulement lorsque John les a vus personnellement. Il écrit un rapport d'observation pour chaque espèce qu'il photographie, fournissant le lieu, l'habitat, et toute autre observation sur des spécificités de comportement.

Ce site internet dispose d'une plage de contenus, allant de biographies personnelles et intérêts de John et de sa famille, à des pages relatives à des sujets plus larges sur la photographie et autres sujets, jusqu'aux nombreuses pages et photographies relatives aux papillons. La navigation au clic s'avère efficiente pour trouver la plupart des informations ; quant aux contenus sur les papillons, l'organisation taxonomique s'avère utile et judicieuse pour répondre aux besoins courants, mais n'est pas la seule manière dont pourrait être organisée cette partie. Par exemple, les pages sur les papillons auraient pu être organisées par habitats, par comportements, par taille, par couleurs, selon que John a pu les observer directement ou non, etc... John était déchiré entre toutes ces voies d'organisation, mais choisit la structure taxonomique, parce que grouper et relier les espèces selon leur relation dans l'évolution des espèces était la manière la plus utile de les organiser. Mais John a découvert depuis comment Plone lui permet d'avoir le beurre et l'argent du beurre (en anglais to have his cake and eat it too).

Les Collections offrent un moyen flexible de créer des traitements organisationnels séparés (en clair, des hiérarchies "parallèles") pour le contenu.

4.2. Ajouter des Collections

Les Collections (antérieurement dénommées Dossiers automatiques ou Smart Folder) sont des conteneurs virtuels pour les contenus du site -- le contenu dans son ensemble existe de par chacun des éléments stockés à travers l'ensemble du site, mais la collection trouve du contenu selon des lignes directrices fixées par un ou plusieurs critères de recherche, et le fait apparaître comme s'il était physiquement stocké sous un arrangement /organisation différent(e) de celle qui existe sur le site.

Pour reprendre l'exemple des pages sur les papillons décrites dans l'introduction de cette section 4, l'agencement du stockage, la hiérarchie effectivement adoptée pour structurer le contenu du site, repose sur le regroupement taxonomique (Skippers, Monarchs, Dustywings, etc...). Mais avec les Collections, on peut mettre en place des regroupements "virtuels"  selon des critères variés tels que la couleur des papillons. Les pages sur les papillons correspondant au critère de recherche seront alors affichées comme si elles "vivaient" (c-à-d existaient à part entière) dans une collection comprenant les pages sur les papillons triées par couleur. Bien entendu, il faut pour que le système fonctionne que des catégories (aussi appelées mots-clés ou étiquettes) relatives aux couleurs des papillons, soient définies et affectées aux pages concernées. Des critères de recherches ciblant des recherches dans le corps de texte peuvent eux aussi fournir des arrangements très efficaces.

Apprendre à réfléchir sur le contenu stocké sans se soucier de savoir où il est réparti, et apprendre à utiliser des collections personnalisées pour rassembler différents "points de vue" sur le contenu, est une étape importante pour utiliser Plone au mieux de son potentiel. C'est un système intelligent.

 

Créer une collection

Pour ajouter une collection, utiliser le menu déroulant Ajouter une élément, déjà utilisé pour ajouter d'autres types de contenus, et choisissez Collection : 

                   Menu Ajouter un élément

Vous vous retrouverez alors devant le panneau Ajout de collection :

       Panneau Ajout de Collection

En-dessous des champs Titre et Description se trouvent un ensemble de champs destinés à spécifier le format des résultats de la recherche rendus par le(s) critère(s) de recherche fixés pour cette nouvelle collection. Les quatre champs du panneau ci-dessus s'appréhendent par paires. Les deux champs du haut vous laisse limiter le nombre d'éléments, parmi tous les résultats potentiels de la recherche, qui seront affichés.

Les deux champs du bas vous laisse contrôler la manière dont sera triée la liste de résultats de la recherche.

 

Déterminer le(s) critère(s) de recherche de la collection créée

Une fois l'élément collection créé, et éventuellement l'affichage configuré dans le panneau Modifier montré ci-dessus, cliquez sur l'onglet Critères pour afficher le panneau servant à définir les critères de recherche :

       Collection - choix des critères - Étape 1

La première zone rectangulaire du panneau, Ajouter de nouveaux critères de recherche, vous laisse définir un champ de recherche x et un critère y relatif. La zone située en bas, Définir l'ordre de tri, est une simple sélection du champ déterminant la manière de trier les résultats :

       Collection - choix des critères - Étape 2

Les types de critères disponibles pour la recherche dans les éléments de contenus, dépend du nom de champ sélectionné.

Par exemple, si vous choisissez de porter la recherche sur le champ date de création, vous pourrez axer la recherche soit sur un critère de date relative soit sur celui d'un intervalle de dates. Si vous préférez chercher directement dans le contenu ("corps de texte") des documents, le seul type de critère sera évidemment un texte (chaîne de caractères).

Après avoir enregistré la collection, la recherche sera mise en oeuvre selon les critères définis, et les résultats affichés lorsque vous cliquerez sur la collection. Vous pouvez créer un nombre illimité de collections pour disposer de vues ainsi personnalisées. Pour l'exemple des papillons décrit ci-dessus, en plus d'une contrainte de date pour trouver les éléments récents, le champ catégories pourrait être utilisé pour associer les couleurs des papillons et ainsi créer une série de collections par couleur, telles que "Papillons Bleus", "Papillons Verts", etc...

Des critères multiples peuvent être associés dans la création d'une collection Par exemple, une collection dénommée "Papillons photographiés le mois dernier", pourrait être créée en fixant un critère sur la date de création et un autre sur le type d'élément "Image". De telles collections basées sur la date sont très efficaces pour afficher des listes toujours à jour de contenu, ne nécessitant aucunes manipulations administratives manuelles -- une fois la collection créée, elle restera automatiquement et en permanence à jour des évolutions.

Note : une collection ne se comporte pas comme un dossier normal -- vous ne pouvez y ajouter d'éléments de contenu par le menu "Ajouter un élément", comme vous le feriez pour un dossier normal.

Icône Lien Vidéo

 

Visionner une vidéo sur Plone 2 relative à l'ajout d'un dossier automatique ou smart folder (désormais appelés Collections).

 

 

4.3. Connections entre les Collections

Vous avez vu comment les collections fournissent un moyen de renforcer l'organisation du contenu, avec des collections partiellement redondantes ou complémentaires fondées sur des dates, champs spécifiques, ou recherches textuelles. Il existe un sens plus approfondi à ce système, qui nous amène au concept de "métadonnées" (metadata en anglais), ou données sur les données, brièvement présentées dans la section 2.9 "Déterminer les propriétés de base". Les systèmes de gestion de contenu se voient tous intégrer ce système de métadonnées, une sorte d'intelligence de bas-niveau. Plone incorpore l'ensemble des éléments de méta-données du Dublin Core ("Dublin Core Metadata Element Set" ou DCMES), qui a été conçu à Dublin, dans l'Ohio, en 1995, à l'occasion d'une conférence de libraires (les libraires sont vraiment les gens au sommet de l'information, vous savez). Comme son nom l'indique, il s'agit d'un ensemble clé de données ("noyau de données") que l'on pourrait utiliser pour décrire tout type de contenu, qu'il s'agisse d'images, de documents, ou quoi que ce soit d'autre. Le Dublin Core, ou plus précisément, le Simple Dublin Core, inclue les 15 éléments suivants :

  • Titre (Title)
  • Créateur ou Auteur (Creator)
  • Sujet (Subject)
  • Description (Description)
  • Éditeur (Publisher)
  • Contributeur (Contributor)
  • Date (Date)
  • Type (Type)
  • Format (Format)
  • Identifiant (Identifier)
  • Source (Source)
  • Langage (Langage)
  • Relation ou Contenu corrélé (Relation)
  • Location (spatialle et/ou temporelle) (Coverage)
  • Propriété (Rights)

 

Il existe d'autres éléments ajoutés à ce noyau, que vous pourrez découvrir en consultant cette page (anglais), mais pour notre introduction au concept, le Simple Core (noyau simple) sera suffisant. Vous retrouverez une partie de ces données sous l'onglet Propriétés de tout élément présent dans Plone, et plusieurs autres sont implicitement fournis par la nature même de l'élément, tels que le Type ou le Format, ou grâce aux fonctions intégrées dans Plone de suivi des modifications, comme pour l'Éditeur.

Nous sommes tous paresseux par nature, dit-on. Si seulement nous remplissions toutes ces informations optionnelles pour chaque élément de contenu créé -- Imaginez la puissance et la richesse de l'information que nous aurions au bout des doigts ! Réaction exégérée ? Peut-être, mais il n'empêche que tandis que l'on explore ici le concept, la foncionnalité n'attend que votre motivation à rentrer ces données descriptives pour révéler son potentiel caché (pas si caché, d'ailleurs -- en fait, il est juste en face de vous).

Le Simple Dublin Core peut être étendu, comme Plone l'a fait par plusieurs ajouts successifs. Par exemple, avec Plone 3.0, un élément Lieu (location) a été inclus dans la machinerie du système de métadonnées. Cela permet aux gens de fournir des latitude/longitude ou d'autres coordonnées géographiques, par exemple tirées d'un GPS, pour les éléments de contenu. Cela répond à un besoin qui s'est développé dans la dernière décennie, et récemment accéléré par la baisse de prix des outils GPS et leur utilisation dans les appareils mobiles (voiture, téléphone, etc...).

Imaginez une femme qui placerait tout son contenu dans un seul gigantesque dossier contenant des milliers d'éléments de contenu -- images, documents, événements, actualités, liens, etc... -- tout son travail. Si vous regardiez par dessus son épaule sur cette masse tourbillonnante, vous pourriez la considérer à première vue comme une personne pareseuse, ou du moins dépourvue du gène de l'organisation. Vous remarquez cependant qu'elle trouve toujours ce qu'elle cherche, conserve à part des liens vers des résultats de recherches, et, lorsqu'elle désire trouver quelque chose de spécial, ou construire un rapport personnalisé, elle sait rassembler rapidement les éléments nécessaires. Comment y arrive-t-elle ? Par sa rigueur constante dans le remplissage des champs de métadonnées, et sa capacité à tirer parti de collections intelligemment créées.

La femme au dossier unique utilise Plone comme LE système de gestion de contenu de rigueur (Bien sûr, il est si facile d'organiser aussi par dossiers, même grossièrement, s'il vous manque vraiment le gène de l'organisation). Vous pourriez penser qu'un tel dévouement envers ce système serait limité en termes d'efficacité ou de pertinence, aux très grandes organisations, ou pour ces cas très particuliers dans lesquels trouver des connections entre les informations est important. Mais pensez à toutes ces photos que vous avez prises avec votre appareil photo. Si vous les ajoutez à votre site internet, aurez-vous la présence d'esprit de remplir au moins le champ description ? Vous savez à quel point les mois deviennent vite des années, et les centaines de photos en millieurs. Vous voyez l'idée...

Le bénéfice de l'usage rigoureux d'un tel système intelligent, est l'efficacité et la découverte facilitée de relations, quoiqu'il puisse être subtil à apprécier.

5. Publication, processus documentaire (workflow), et collaboration

Apprenez comment partager et contrôler l'accès à votre contenu en utilisant l'onglet Partage et le menu État des éléments, qui tire parti des règles de processus documentaire (workflow), aussi appelé processus de publication.

5.1. États de publication basiques

Dans le coin en haut à droite du panneau Modifier de tout type de contenu -- dossiers, images, documents, etc,... y compris tout type spécialisé de contenu -- se trouve un menu État permettant d'indiquer le statut de l'élément concerné dans le processus de publication. Ce menu État dispose de choix pour contrôler l'état de publication :

 

     Processus documentaire - Menu pour un élément en état Privé

 

Le "titre" du menu vous montrera l'état présent de l'élément dans le processus de publication, par exemple État : Privé, comme montré ci-dessus. "Privé" est l'état initial lorsque vous créez un élément de contenu -- une image uploadée, un document, une actualité, etc... --. Dans l'état Privé, comme son nom l'indique, l'élément de contenu ne sera généralement pas visible par les visiteurs du site.

Note : selon le processus documentaire (de publication) choisi par l'administrateur du site, l'état par défaut à la création d'un élément pourrait être non pas Privé mais Brouillon public. Prenez garde en ce cas, car comme son nom l'indique, votre document même encore incomplet sera visible par les visiteurs anonymes.

Le choix Publier du menu rendra l'élément disponible sur le site pour les visiteurs y compris anonymes. Le choix Soumettre à la publication est utilisé pour les sites où des directeurs de publication doivent approuver le contenu créé préalablement à sa mise à disposition au public, comme discuté ci-dessous.

Aussi, et c'est un point très important, certains types de contenus, comme les actualités et événements, n'apparaîtront pas sur le site internet comme vous pourriez vous y attendre, tant qu'ils n'ont pas été expressément publiés.

Gardez bien cela en mémoire : le statut de publication est important !

Le statut (ou état) de publication peut être changé uniquement par les utilisateurs dont les comptes comportent les autorisations nécessaires. Les choix du menu État reflèteront les permissions définies pour tel compte utilisateur. Par exemple, pour le site d'un grand journal d'information, un journaliste pourrait ajouter des pages pour des articles d'actualités, mais le menu État ne montrera pas le choix Publier, seulement le choix Soumettre à la publication. Cela s'explique par le fait qu'un journaliste doit d'abord soumettre ses articles à l'approbation de l'équipe rédactionnelle avant publication. Si votre compte dispose des permissions adéquates, cependant, le choix Publier apparaîtra et vous pourrez publier en une étape.

Pour un éditeur, un élément de contenu qui a été soumis peut être soit publié soit rejeté, soit d'entrée de jeu, parce qu'il s'agit d'une soumission inappropriée à la situation, soit pour la raison plus classique que l'élément de contenu a besoin d'être revu.

Après qu'un contenu a été publié, il peut soit être retiré, pour retrouver le statut de brouillon public, soit être renvoyé vers son auteur en statut privé, si vous le désirez. (NDT : à revoir avec Vincent pour clarifier la traduction). Les choix du menu État s'adapteront en conséquence :

 

     Processus documentaire - Menu pour un élément en état Public

 

De la considération devrait être apportée à l'action de retrait (retirer ou "dépublier"), ou mettre en privé, tout contenu qui est pour une quelconque raison devenu obsolète ou non désiré. Le remettre en état privé retirera l'élément de la vue publique et de l'affichage dans les résultats d'une recherche, mais le gardera pour le cas où le format ou les données proprement dites (texte, images, etc...) sont nécessaires plus tard. Cela est spécialement vrai pour le contenu se rapportant à des événements qui pourraient se reproduire, ou des créations uniques. La décision d'effacer ou de mettre en privé peut dépendre de si oui ou non le contenu existe ailleurs, sur un ordinateur local. Si le contenu est large en taille, au sens d'espace disque utilisé, peut-être sauvegarder sur un disque d'ordinateur local constitue-t-il une bonne garantie avant suppression, si l'espace sur l'ordinateur du serveur internet est un problème.

 

5.2. Contrôle avancé

Le menu État a un choix de sous-menu Avancé... :

    Processus documentaire - Menu pour un élément en état Privé

 

qui amène le panneau d'état avancé, dénommé Processus de Publication :

  Processus documentaire - contrôle avancé

En dessous d'une section d'explications située au commencement du panneau, se trouve une case à cocher montrant le contenu qui sera affecté par ce changement d'état de publication. La capture montre ici que le dossier "Long-tailed Skipper" sera affecté par ce changement d'état.

Le champ suivant, une case à cocher intitulée "Inclure les éléments du dossier", permet de contrôler si le changement d'état va affecter soit cet élément seul (donc l'élément "dossier Long-Tailed Skippers"), soit également tout et tous les éléments, sous-dossiers et autres éléments qu'il contient. C'est donc une case à cocher importante, qui vous permet d'aisément changer la disponibilité de sections entières du site internet.

Par exemple, le dossier "Long-Tailed Skipper" pourrait contenir quatre sous-dossiers, pour des photographies, la descriptions des spécificités des espèces, l'histoire taxonomique, et les descriptions comportementales, tout ceci ayant été conservé dans l'état privé durant la période initiale de travail nécessaire pour mettre en place tout ce contenu. Tout ceci pourrait être immédiatement rendu public -- pourrait être publié -- en cochant cette case puis choisissant Publier en bas de la page avant d'enregistrer. De la même manière, l'option Soumettre à la publication pourrait être utilisée pour un site où des éditeurs contrôlent l'ultime étape du processus de publication.

Toujours selon le même procédé, une section entière pourrait être immédiatement rendue privée. Par exemple, si une agence de location d'automobiles décidait de retirer un modèle de voiture de son parc, une section entière de son site dédiée à ce modèle, comprenant plusieurs sous-dossiers emplis de documents, images, et fichiers, pourrait être placée en privé.

Les deux champs suivants, relatifs à des dates, concernent la date effective de publication et la date d'expiration. Ces dates parlent d'elles-mêmes. Si vous voulez placer une "fenêtre" de temps, durant laquelle un élément ou ensemble d'éléments serait disponible pour la publication, vous pouvez le déterminer avec ces champs.

Un champ Commentaires vous permet d'attacher une explication à tout (tous) le(s) contenu(s) affecté(s) par ce changement d'état. Cela s'avère tout spécialement utile lorsque plusieurs personnes travaillent sur un site internet, et une personne moins familière avec une zone de ce site regarde un contenu et se demande pourquoi il n'a pas été publié. Elle s'interroge, "Cette information semble bonne, pourquoi ne pas l'avoir déjà publiée ?" Puis elle regarde le commentaire qui dit quelque chose du genre, "Ne pas publier avant que Richard n'ait pu résoudre les problèmes de propriété intellectuelle attachés à cet élément". Utiliser les commentaires est une bonne idée pour des informations sensibles, même si vous êtes la seule personne à travailler sur le site internet, parce que vous êtes toujours susceptible d'oublier pourquoi vous avez pris telle décision sur un état de publication.

Finalement, se trouve en bas du panneau un choix entre plusieurs états disponibles pour cette action. Cela variera, en fonction de l'état actuel de l'élément en cours de modification d'état. Par exemple, si l'élément est présentement dans l'état publié, il n'y aura pas le choix Publier, si en revanche l'élément est présentement en état privé, il n'y aura pas le choix de le rendre privé, etc... Si un élément est déjà publié, il y aura en bas du panneau les options pour Retirer ou Rétracter, pour "dépublier" un élément, et ainsi le remettre dans l'état brouillon public ou même l'état privé.

 Icône Lien Vidéo Visionner une vidéo sur Plone 2 relative au contrôle de l'état de publication d'un élément.

 

5.3. Politiques de processus documentaire

Le processus de publication (nous préférerons cette appellation au "processus documentaire"), ou workflow, est un sujet plus approfondi que d'autres aspects de Plone. Il fait intervenir la création d'un contrôle plus compartimenté de la création de contenu, de son examen, et de sa publication. Si vous disposez d'un compte utilisateur sur un "petit" site Plone typique, vous ne rencontrerez probablement pas de politiques personnalisées de workflow, parce que le besoin ne s'en sera pas fait sentir. Cependant, le potentiel pour utiliser cette fonctionnalité est toujorus présent, étant intégré en standard dans Plone.

Pour une introduction à ce concept de processus de publication ou workflow, considérez un exemple relatif au site internet d'un éditeur de journal d'information,  au sein duquel se trouvent travailler ensemble les différents groupes listés ci-après :

Journalistes  
 Peuvent créer des histoires, mais n'ont d'autre choix que de les soumettre à publication.
Éditeurs 
Peuvent examiner et valider les histoires, mais ne peuvent faire complètement aboutir le processus de publication. Ils envoient les histoires revues et approuvées pour une approbation supplémentaire par la hiérarchie. 
 Rédacteurs en chef
S'occupent des dernières approbations, révisions, corrections, et peuvent publier les histoires. 

Une politique de workflow, parfois abrégée en workflow, décrit les contraintes appliquées aux actions de changement d'état affectées aux différents groupes de personnes. Une fois que la politique de workflow a été définie, elle doit être appliquée à une section du site pour que les règles prennent effet. Dans notre exemple du site de journal d'informations, une politique de workflow serait mise en place puis appliquée aux dossiers dans lesquels les journalistes vont créer leurs actualités. Par la suite, les journalistes, après avoir rédigé leurs articles, mettraient en oeuvre le processus de publication défini en leur faisant suivre lea "piste" d'examen et d'approbation.

              Processus documentaire - Schéma récapitulatif

 

Les journalistes ajouteraient des articles d'actualités et les soumettraient ensuite (le choix Publier du menu d'état ne leur est pas proposé). De la même manière, les éditeurs pourraient rejeter l'article pour révisions ou pourraient, à leur tour, soumettre l'article au degré supérieur, à destination donc d'un rédacteur en chef, pour les corrections finales et publication. Dans cet exemple d'entreprise de journal, cette politique pourrait avoir un nom du type "Politique de revue éditoriale". Configurer une politique de workflow comprend la question de l'appliquer à une zone du site internet -- pour définir le champ d'application de la politique. Cela relève des tâches d'un administrateur de site. L'administrateur du site utiliserait pour ce faire les panneaux de contrôle de Plone pour spécifier où sur le site internet s'appliquerait cette Politique de Revue Éditoriale, soit sur l'ensemble du site soit sur une sous-section.

Plone est livré avec plusieurs politiques de workflow prédéfinies assez utiles -- la politique par défaut est une politique simple de publication sur internet. L'administrateur de votre site internet est susceptible d'employer une politique plus spécifique, telle que celle d'un site basé sur une communauté ou celle prévue pour un intranet (système d'internet interne à une entreprise). En ce cas, vous devrez peut-être apprendre certaines étapes procédurales pour publier, mais ce ne sont en définitives que des complexifications des principes élaborés dans la politique de workflow par défaut.

 

5.4. Collaboration au travers du Partage

Dans cet exemple, Jane Smythe dispose d'un accès plein et entier à son site Plone. Elle peut ajouter, modifier, supprimer et publier du contenu n'importe où sur le site. Pour le moment, elle a créé un dossier intitulé "Documentation" et y a ajouté une page, "Aperçu du projet". Elle n'a encore publié ni le dossier ni le document. Le processus de publication (workflow) par défaut de ce Plone n'a pas été modifié.

Elle veut maintenant laisser son collègue, Georges Shrubb, ajouter du contenu au dossier Documentation. Il a la permission de modifier tout contenu préexistant, mais elle a besoin qu'il puisse commencer à ajouter du contenu. Avant que nous continuions avec Jane, jetons un oeil à ce que voit Georges pour le moment lorsqu'il s'authentifie sur le site Plone :

           Barre de navigation - Vue d'un utilisateur

 

Notez que pour le moment, Georges ne peut même pas voir le dossier Documentation, parce que Jane l'a créé et qu'il est toujours en état Privé. Toutes les permissions par défaut sont déjà en place et fonctionnent comme prévu.

Jane va donc donner à Georges les permissions dont il a besoin pour ajouter du contenu au dossier Documentation.

Pour cela, Jane navigue jusqu'au dossier Documentation et clique sur l'onglet Partage pour faire apparaître le panneau correspondant :

         Attribution de rôles - Exemple 1 - Étape 1

Une des premières choses à remarquer est que Jane dispose déjà de toutes les permissions possibles sur ce dossier. Ces permissions lui ont en fait été attribuées à partir d'un niveau supérieur du site, comme l'indique le symbole vert de "check".

Si l'on regarde de plus près les permissions disponibles, il y a :

  • Peut Ajouter - Cela signifie que lorsque cette permission est accordée à un utilisateur (ou groupe d'utilisateurs) particulier, cet utilisateur peut ensuite ajouter de nouveaux éléments de contenu. Et comme cet utilisateur était aussi le créateur de ces éléments de contenus, il pourra également les modifier comme il le souhaite.
  • Peut Modifier - Lorsque cette permission est accordée sur un dossier, l'utilisateur peut non seulement modifier ce Dossier (titre et description), mais également tout élément contenu dans ce dossier. Notez cependant, que l'utilisateur n'a pas le droit de supprimer un quelconque des éléments dudit dossier. Lorsque la permission est accordée sur un autre élément comme un Document, l'utilisateur ne peut modifier que cet élément et aucun autre des éléments du dossier.
  • Peut Voir - Lorsque cette permission est accordée sur un dossier ou d'autres éléments, l'utilisateur peut voir le contenu mais ne peut y apporter aucun changement.
  • Peut Modérer (review) - Lorsque cette permission est accordée, l'utilisateur peut publier les éléments concernés.

Note : Ces permissions vont primer ("surpasser") sur les permissions de workflow accordées par défaut ! Par exemple, si vous accordez à un utilisateur la permission "Peut Voir" sur un document qui était en état Privé, cet utilisateur pourra voir ce document.

Dans cet exemple, Jane va accorder à Georges la permission "Peut Ajouter" au dossier Documentation, pour qu'il puisse ajouter du contenu au dossier. Premièrement, elle cherche à trouver son compte utilisateur par son nom :

         Attribution de rôles - Exemple 1 - Étape 2

Jane peut maintenant ajouter des permissions spécifiques pour Georges dans le dossier Documentation. Elle va lui donner la permission "Peut Ajouter" puis cliquer sur "Enregistrer" :

             Attribution de rôles - Exemple 1 - Étape 3

Et c'est tout ! Voyons comment apparaît le site pour Georges désormais.

Note : Georges n'a PAS besoin de femer puis rouvrir sa session sur le site. Les permissions sont toujours immédiates car elles sont vérifiées et mises à jour à chaque fois qu'un utilisateur tente d'accéder à tout contenu (par exemple en cliquant sur un lien) du site Plone.

Georges clique sur l'onglet Accueil (par exemple) pour rafraîchir sa vue du site, et peut maintenant apercevoir le dossier Documentation :

               Attribution de rôles - Exemple 1 - Étape 4

 

Quand Georges clique sur l'onglet Documentation, il remarque qu'il peut voir tout le contenu de ce dossier, et qu'il peut maintenant y ajouter du contenu selon les types d'éléments disponibles pour ce dossier, comme le montre le menu Ajouter un élément :

                Attribution de rôles - Exemple 1 - Étape 5

 

Georges veut examiner ce que Jane a déjà créé, il clique donc sur le lien vers "Aperçu du Projet" et voit :

               Attribution de rôles - Exemple 1 - Étape 6

Tandis que Georges peut voir le document, ses permissions limitées l'empêchent de le modifier ou de changer son état de publication. La seule chose qu'il peut faire en dehors de voir ce document est d'en créer sa propre copie.

Georges ajoute un Document intitulé "Installation de Widget" et créée le contenu de ce document. Une fois fini, il l'enregistre :

               Attribution de rôles - Exemple 1 - Étape 7

Jane veut voir le travail que Georges a effectué. Elle clique sur l'onglet Documentation et voit que Georges a effectivement été occupé. Elle clique sur la page "Installation de Widget" pour observer le document plus en détails :

                Attribution de rôles - Exemple 1 - Étape 8

 

Remarquez que Jane dispose des pleins accès sur la page que Georges a créé. Elle peut ainsi l'éditer, de même que la couper/copier/coller. Au lieu de cela, elle va attendre que Georges soumette la page à publication pour réellement avancer sur ce document.

 

Exemple 2 : Laisser les autres éditer une partie de votre contenu

Jane et Georges ont tous deux travaillé dur pour créer des documents dans le dossier Documentation. Jane a publié le dossier Documentation et plusieurs de ses pages :

              Présentation du code couleur du processus documentaire standard

Remarquez dans cet exemple que chacun des quatre éléments du dossier Documentation (lui-même publié) se trouvent dans un état de workflow différent :

  • "Aperçu du projet" : coloré en bleu, signifie qu'il est dans l'état "Publié" : quiconque peut le voir ;
  • "Installation de Widget" : coloré en orange, signifie qu'il est dans l'état "Soumis à publication" : seuls les utilisateurs disposant des droits nécessaires peuvent le voir, il est en attente de validation pour publication ;
  • "Support technique client" : coloré en rouge, signifie qu'il est dans l'état "Privé" : seuls les utilisateurs autorisés peuvent le voir ;
  • "FAQ" : coloré en vert, signifie qu'il est dans l'état "Brouillon public" : tout le monde peut le voir.

Jane a décidé qu'elle allait laisser les pleins pouvoirs sur la modification (mais non pas la publication) du dossier Documentation à Georges. Elle retourne donc dans le dossier Documentation et clique sur l'onglet Partage :

                  Attribution de rôles - Exemple 2 - Étape 1

De là, elle n'a plus qu'à cocher la case "Peut Modifier" et Georges pourra modifier tout le contenu du dossier Documentation -- y compris le dossier lui-même. Quand Georges se rendra la prochaine fois dans le dossier Documentation, et cliquera sur "Aperçu du Projet" (qui est un Document que Jane a créé), voici ce qu'il verra :

                  Attribution de rôles - Exemple 2 - Étape 2

Georges peut donc désormais modifier n'importe quel élément du dossier Documentation, quel qu'ait été son créateur originel.

Dans le même temps, Molly a rejoint Georges comme nouveau membre de l'équipe. Georges aide Molly à entamer la mise à jour du document "Installation de Widget". Il va donc dans l'onglet Partage dudit document et cherche Molly par son nom complet (et non son identifiant/nom d'utilisatrice) et lui donne la permission "Peut Modifier" sur ce document :

               Attribution de rôles - Exemple 2 - Étape 3

Lorsque Molly va dans le dossier Documentation, elle pourra désormais voir les deux éléments publics, ainsi que l'élément en état privé sur lequel elle dispose du droit de modification :

                Attribution de rôles - Exemple 2 - Étape 4

Et, de fait, lorsqu'elle clique sur le document "Installation de Widget", elle peut le modifier :

                Attribution de rôles - Exemple 2 - Étape 5

Notez bien, cependant, que si elle clique sur l'un des deux éléments qu'elle n'est pas autorisée à modifier, elle n'aura pas d'accèe supplémentaire. Elle ne peut voir ces deux éléments que parce qu'ils sont publiés, au sens du workflow par défaut de Plone (ce qui signifie que n'importe qui peut les voir).

        Attribution de rôles - Exemple 2 - Étape 6

 

Une dernière remarque sur cette exemple : si le dossier Documentation ne se trouvait pas dans l'état Publié OU si Molly n'avait reçu aucune autre permission (par exemple, "Peut Voir" affectée au dossier Documentation), elle aurait eu besoin de l'adresse internet (URL) complète pour atteindre le document sur lequel elle avait reçu les droits de modification. Les Permissions sont très ciblées dans Plone !

Exemple 3 : Permettre à d'autres utilisateurs de Modérer et Publier des éléments

A venir.

6. Utiliser les collections

Les Collections tirent parti de l'intelligence de Plone.

6.1 Organisation du contenu

 Avant même que vous en preniez conscience, des dossiers et sous-dossiers ont été créés sur le site Plone et du contenu ajouté. Les contenus sont naturellement organisés au travers de la hiérarchie des dossiers.

Considérez le site internet sur les papillons, qui disposerait d'une organisation semblable à celle ci-dessous :

         Organisation du contenu

Chacune des pages traitant de papillons ont une section sur les signes distinctifs servant à les identifier, une description, et des mots-clés. Les photographies sont éparpillées à travers la section papillons (Butterflies). John écrit un rapport d'observation pour chaque espèce qu'il photographie, fournissant le lieu, l'habitat, et toute autre observation sur des spécificités de comportement.

Ce site internet dispose d'une plage de contenus, allant de biographies personnelles et intérêts de John et de sa famille, à des pages relatives à des sujets plus larges sur la photographie et autres sujets, jusqu'aux nombreuses pages et photographies relatives aux papillons. La navigation au clic s'avère efficiente pour trouver la plupart des informations ; quant aux contenus sur les papillons, l'organisation taxonomique s'avère utile et judicieuse pour répondre aux besoins
courants, mais n'est pas la seule manière dont pourrait être organisée cette partie. Par exemple, les pages sur les papillons auraient pu être organisées par habitats, par comportements, par taille, par couleurs, etc... John était déchiré entre toutes ces voies d'organisation, mais choisit la structure taxonomique, parce que grouper et relier les espèces

selon leur relation dans l'évolution des espèces était la manière la plus utile de les organiser. Mais John a découvert depuis comment Plone lui permet d'avoir « le beurre et l'argent du beurre ».

Les Collections offrent un moyen flexible de créer des traitements organisationnels séparés (en clair, des hiérarchies « parallèles ») pour le contenu. Elles peuvent également être perçues comme un rapport ou une recherche dans une base de données.

6.2 Introduction aux Collections

 Les Collections (antérieurement dénommées Dossiers automatiques ou Smart Folder) en anglais) sont des conteneurs virtuels pour les contenus du site -- le contenu dans son ensemble existe de par chacun des éléments stockés à travers l'ensemble du site, mais la collection trouve du contenu selon des lignes directrices fixées par un ou plusieurs critères de recherche, et le fait apparaître comme s'il était physiquement stocké sous une organisation différente de celle qui existe
sur le site.

Pour reprendre l'exemple des pages sur les papillons décrites dans l'introduction de cette section, l'agencement du stockage, la hiérarchie effectivement adoptée pour structurer le contenu du site, repose sur le regroupement taxonomique (Skippers, Monarchs, Dustywings, etc...). Mais avec les Collections, on peut mettre en place des regroupements « virtuels » selon des critères variés tels que la couleur des papillons.  Les pages sur les papillons correspondant au critère de recherche seront alors affichées comme si elles existaient dans une collection comprenant les pages sur les papillons triées par couleur. Bien entendu, il faut pour que le système fonctionne que des catégories (aussi
appelées mots-clés ou étiquettes) relatives aux couleurs des papillons, soient définies et affectées aux pages concernées. Des critères de recherches ciblant des recherches dans le corps de texte peuvent eux
aussi fournir des arrangements très efficaces.

Apprendre à réfléchir sur le contenu stocké sans se soucier de savoir où
il est réparti, et apprendre à utiliser des collections personnalisées pour rassembler différents « points de vue » sur le contenu, est une étape importante pour utiliser Plone au mieux de son potentiel. C'est un système intelligent.

Des exemples communs d'utilisation des collections sont:

  • Archives des actualités du site.
  • Archives des évènements du site.
  • Listing des dernières photographies publiées.
  • Listing des derniers contenus ajoutés correspondant à un mot-clé

précis.

Les Collections (antérieurement dénommées Dossiers automatiques ou Smart Folder) en anglais) sont des conteneurs virtuels pour les contenus du site -- le contenu dans son ensemble existe de par chacun des éléments stockés à travers l'ensemble du site, mais la collection trouve du contenu selon des lignes directrices fixées par un ou plusieurs
critères de recherche, et le fait apparaître comme s'il était physiquement stocké sous une organisation différente de celle qui existe sur le site.

Pour reprendre l'exemple des pages sur les papillons décrites dans l'introduction de cette section, l'agencement du stockage, la hiérarchie effectivement adoptée pour structurer le contenu du site, repose sur le regroupement taxonomique (Skippers, Monarchs, Dustywings, etc...). Mais avec les Collections, on peut mettre en place des regroupements « virtuels » selon des critères variés tels que la couleur des papillons.

Les pages sur les papillons correspondant au critère de recherche seront alors affichées comme si elles existaient dans une collection comprenant les pages sur les papillons triées par couleur. Bien entendu, il faut pour que le système fonctionne que des catégories (aussi appelées mots-clés ou étiquettes) relatives aux couleurs des papillons,
soient définies et affectées aux pages concernées. Des critères de recherches ciblant des recherches dans le corps de texte peuvent eux aussi fournir des arrangements très efficaces.

Apprendre à réfléchir sur le contenu stocké sans se soucier de savoir où il est réparti, et apprendre à utiliser des collections personnalisées pour rassembler différents « points de vue » sur le contenu, est une étape
importante pour utiliser Plone au mieux de son potentiel. C'est un système intelligent.

Des exemples communs d'utilisation des collections sont:

  • Archives des actualités du site.
  • Archives des évènements du site.
  • Listing des dernières photographies publiées.
  • Listing des derniers contenus ajoutés correspondant à un mot-clé précis.

7. Gestion des portlets

Chapitre à venir.

There are currently no items in this chapter.

8. Prochaines étapes

Le présent manuel s'est concentré sur le point de vue de l'utilisateur. Les administrateurs des sites trouveront de nombreuses autres documentations et aides sur le site plone.org. Pour conclure le présent manuel utilisateur, nous examinerons quelques scénarios impliquant de s'investir dans les tâches d'administration d'un site, ce qui permettra ensuite d'accéder à des documentations plus avancées.

8.1. Autres documentations de base utiles

La section Documentation du site Plone.org dispose d'une section dédiée à l'utilisation basique des éditeurs de contenu. Vous y trouverez des documents d'aide supplémentaires, certains reprenant des éléments du présent manuel, d'autres se concentrant sur la résolution de problèmes plus spécifiques. Notez cependant que la plupart des documents sont rédigés en anglais.

Vous voudrez sans doute naviguer parmi tous les autres documents d'aide relatifs à l'administration d'un site Plone, à la personnalisation de son apparence, et à sa programmation, gardez cependant à l'esprit que beaucoup de ces documents sont spécifiques à une tâche précise et peuvent se révéler très techniques.

 

8.2. De l'Utilisateur à l'Administrateur du site, et au-delà

Les tâches présentées dans ce document devraient vous être très utiles, même si vous souhaitez n'accomplir que le minimum possible de gestion administrative, car quelqu'un doit bien au final exécuter ces tâches. Découvrir le champ de possibilités d'un administrateur vous ouvrira les yeux sur le potentiel des sites Plone, et vous incitera peut-être à demander des informations supplémentaires à l'administrateur de votre site.

Un Administrateur de site internet est la personne à qui l'on se réfère pour de l'assistance technique, les mises à jour logicielles, et la formation. Pour des sites internet conséquents, plusieurs personnes sont regroupées dans une équipe d'administration de site, où chacun se spécialise dans une ou plusieurs tâches telles que la gestion des comptes utilisateurs, le design du site, la maintenance de la base de données, et la programmation. Nous resterons cependant dans un cadre plus simple ici, en considérant comment un unique administrateur de site, son propre site personnel, utiliserait Plone.

Des usages typiques de Plone pour un site internet personnel incluent le partage de photographies familiales, l'écriture d'un blog, le suivi (actualités) d'un sujet particulier, le maintien d'un site de fans, la présentation d'outils et documents d'enseignement, et une vitrine pour photographies, oeuvres d'arts, chansons, ou tout autre travail créatif. Les fonctions basiques décrites dans ce manuel sont utilisées, en plus d'outils d'administration et d'un certain niveau de programmation de site internet.

Nous pouvons utiliser l'enthousiaste des papillons (lépidoptériste) comme illustration d'une personne qui va au-delà des fonctions utilisateur basiques pour construire son site personnel. Le lépidoptériste est très instruit sur les papillons et désire ouvrir son savoir au monde, mais également collaborer avec d'autres lépidoptéristes, scientifiques ou toute autre personne intéressée. Plone est un outil excellent pour accomplir un tel objectif. Le lépidoptériste apprend que beaucoup utilisent Plone pour des sites personnels et se lance.

Imaginons trois lépidoptéristes de différentes natures, au regard de leur expérience et leur maîtrise des outils informatiques :

  • John la personne normale ;
  • Elizabeth la créatrice de pages internet ;
  • Sally la programmatrice.

Ces personnes couvrent globalement la variété des propriétaires de sites Plone, le premier portant la "casquette" de l'utilisateur Plone, la deuxième portant une double casquette d'utilisateur Plone et administrateur Plone, et la troisième, logiquement, portant une triple casquette utilisateur Plone / administrateur Plone / programmatrice de site Plone. Comparons ces trois personnes.

 

John-la-personne-normale

John-la-personne-normale est chanceux. Il connaît un ami qui créée des sites Plone. Il lui demande donc de lui mettre en place un site et lui indiquer quoi faire.
Son ami installe Plone sur son propre serveur, enregistre un nom de domaine pour le site internet, connecte et relie tout et lance le système. Il va même concevoir un joli logo en forme de papillon, et définir des couleurs et un fond personnalisés pour l'apparence du site. Tout ce qu'a à faire John-la-personne-normale est d'apprendre à utiliser Plone de la seule perspective de l'utilisateur (grâce à ce manuel et d'autres documentations orientées utilisateur sur Plone.org). Ça y est. John-la-personne-normale est arrivé sur la grande carte de l'internet.

John-la-personne-normale demande à son ami, qui endosse le rôle d'administrateur de son site, de lui créer un compte utilisateur normal, johnsmith. Son ami créée le compte johnsmith, et lui donne plein accès au site en lui affectant le rôle d'Administrateur. John-la-personne-normale ouvre une session en tant que johnsmith, et voit l'interface aux onglets verts, disponible partout sur le site. Il apprend d'abord à créer des dossiers, et créée ainsi une structure hiérarchisée de dossiers et sous-dossiers pour sa section biographie et contact, une section pour les photos de famille, et les dossiers d'informations sur les papillons. Il apprend la procédure pour préparer les images à partir de photographies numériques sur sa famille et tous ces papillons, et passe beaucoup de temps à travailler sur toutes les données et images existantes, pour ensuite uploader (téléverser) fichiers et images. Il rédige les pages internet pour les groupes et espèces de papillons, en suivant un modèle de sa conception. Au bout de quelques mois de ce travail simple mais intensif, il est capable de développer une routine mensuelle de mise à jour du site avec de nouvelles descriptions et images de papillons.

À chaque fois que John-la-personne-normale a une question, il savoure le luxe de pouvoir demander de l'aide directement à son ami, qui s'authentifie au travers du tout-puissant compte admin. John demande parfois des indications à son ami pour effectuer certaines tâches d'administration, mais pour l'ensemble, il maintient le site de manière autonome. Les tâches d'administration qu'il peut effectuer seul incluent :

  • Ajouter de nouveaux comptes utilisateur pour les membres de sa famille et collègues lépidoptéristes qui l'aident à rédiger les descriptions des papillons ;
  • Gérer les comptes utilisateurs et leurs accès aux différentes parties du site. Par exemple, lorsqu'il a besoin de l'aide d'un expert pour rédiger ou modifier la description d'une espèce de papillon, il utilise l'onglet Partage du document pour donner accès à l'expert adéquat sur le système ;
  • Mettre à jour plusieurs "portlets" dans la colonne de gauche de son site, l'un montrant un focus sur le "papillon du mois", et l'autre montrant une photographie récente. Pour cela, John-la-personne-normale suit les conseils de son ami, complétés par plusieurs documents d'aide sur plone.org.

Pour communiquer, John-la-personne-normale interagit très aisément avec les autres fans de papillons au moyen des emails. Lorsqu'il éprouve le besoin de communiquer à propos d'un papillon particulier, l'organisation hiérarchique "naturelle" des dossiers lui permet de se référer facilement aux éléments qui s'y réfèrent.

 

Elizabeth-la-créatrice-de-pages-internet

Elizabeth-la-créatrice-de-pages-internet a de l'expérience dans la création de pages internet, et a suivi une formation expresse dans la conception graphique (design) de pages internet au moyen de la programmation HTML. Avec un bagage aussi conséquent, elle a suffisamment confiance en ses capacités pour télécharger et installer Plone sur son ordinateur local. Cela lui permet de découvrir tous les atouts et gadgets de Plone sans devoir -- pour l'instant -- apprendre comment l'installer sur un serveur internet. Après avoir suivi les instructions pour l'installer sur un ordinateur local, elle lit la documentation relative au rôle d'Administrateur de site internet.

Elizabeth-la-créatrice-de-pages-internet utilise le compte admin, avec le mot de passe spécial pour ce compte admin fourni à l'issue de la phase d'installation de Plone. Elizabeth ouvre une session en tant qu'admin, après avoir lu plus de documentation. Elle ne prend pas la peine de créer un compte utilisateur normal pour elle-même, puisqu'elle sera le seul utilisateur. En tant qu'admin, elle suit les procédures fournies sur plone.org pour changer le logo et la disposition du site, son apparence. Elle découvre la puissance qu'offrent les définitions CSS (Cascading Style Sheet), un langage évolué permettant de modifier aisément l'apparence d'un site internet, et apprend comment modifier de fond en comble le site en installant des thèmes personnalisés. Elle travaille sur le thème de son site personnel installé en local, jusqu'à être satisfaite du design.

Elizabeth-la-créatrice-de-pages-internet se documente sur les différentes options offertes pour héberger son site internet sur un serveur internet, et prospecte les différents fournisseurs d'hébergement qui se spécialisent dans la technologie logicielle de serveur Zope, le système robuste qui fournit l'infrastructure de Plone. Elle choisir un des fournisseurs et conclut le contrat pour un an. Elizabeth-la-créatrice-de-pages-internet perçoit l'intérêt des puissances fonctionnalités de Zope, mais préfère confier au fournisseur le soin d'installer Zope et Plone sur son serveur et d'y mettre son site en place. Le fournisseur l'aide également pour l'installation de son thème personnalisé, déjà conçu et développé sur son installation locale de Plone. Son nouveau site Plone sur internet dispose de ses logo, couleurs et mise en page personnalisés.

Au cours des premières étapes de création de son site internet, Elizabeth-la-créatrice-de-pages-internet effectue les tâches normales d'un utilisateur telles que créer des dossiers, uploader des fichiers, ajouter des photos et images, et des pages internet, pour créer le contenu proprement dit du site. Comme John-la-personne-normale, Elizabeth-la-créatrice-de-pages-internet gère les tâches basiques d'administration en utilisant les panneaux spéciaux disponibles pour l'utilisateur admin, mais s'aventure au-delà de la simple administration vers le niveau de la création des pages internet Plone, pour apprendre comment ajouter des modèles de document et pages personnalisés, qui nécessitent d'accéder aux objets de données (data objects) stockés dans les systèmes de stockage de Zope et Plone. Au moyen de templates (modèles) de pages, logiciels de formulaires personnalisés téléchargé depuis Plone.org, et quelques scripts de template, elle apprend à construire un système de navigation qui montre les "cartes" de distribution pour n'importe quelle sélection de papillons sur le site.

Quant aux communications, Elizabeth-la-créatrice-de-pages-internet installe un système de tableau de messages (message board) dans son site Plone, en même temps qu'elle autorise les visiteurs à laisser des commentaires à travers l'ensemble du site. Ces fonctionnalités de communications n'ont rien d'extraordinaire, puisqu'elles améliorent simplement la communication globale en les échanges standards par email.

 

Sally-la-programmeuse

Sally-la-programmeuse est très compétente en matière de serveurs internet, création de pages internet, et programmation d'applications pour internet, ayant travaillé en tant que programmatrice Java dans plusieurs endroits, avant de prendre un poste d'enseignante et spécialiste des technologies internet dans un lycée. Son intérêt pour les papillons est réel, mais elle se passionne plus encore pour la programmation internet et les bases de données. Sally-la-programmeuse administre déjà plusieurs serveurs internet, un serveur loué qu'elle utilise pour son propre site, pour plusieurs amis, et quelques organisations, et des serveurs de l'école. Comme Elizabeth-la-créatrice-de-pages-internet, Sally-la-programmeuse installe Plone et Zope sur un ordinateur local et utilise le compte admin pour mettre en place le site, puis elle adopte une approche plus technique pour examiner les entrailles du système, en parcourant le système de fichiers et en étudiant le code. Pour l'apprentissage de Python par exemple, après lecture de plusieurs livres et sites internet, elle s'appuie sur son expérience de programmation en Java pour adopter la syntaxe claire de Python. Elle se plonge dans l'apprentissage par l'examen des nombreux exemples de logiciels applicatifs basés sur Plone/Zope qu'elle télécharge de l'internet. Elle apprend ainsi que les applications Plone/Zope sont construites avec Archetypes, une sorte d'interface de programmation (API ou Application Programming Interface) de haut niveau utiliser pour concevoir des logiciels personnalisés pour le système. Elle utilise son installation locale de Plone et Zope pour le développement des logiciels et le test de contenus personnalisés basés sur Archetypes, et maintient une installation de Zope/Plone sur son serveur internet pour la production de contenu.

Le développement de contenus personnalisés pour son site relatif aux papillons lui prend la majeure partie de son temps, par l'examen consciencieux des applications existantes et la lecture de tutoriels sur Plone.org. Elle développe plusieurs types de contenus personnalisés, l'un s'appelant ButterflySpecies, pour regrouper les informations génériques fixes relatives à une espèce, un autre appelé ButterflyTaxon, un type de "folderish content" (élément pouvant lui-même contenir d'autres éléments) destiné à stocker les descriptions des espèces, et un aure appelé ButterflyObservation, pour décrire les données d'exploitation. Une fois ces types installés sur son système, Sally écrit un programme en Python pour "peupler" les objets web "papillons" à partir d'un fichier texte contenant les données et descriptions existantes mises en forme. Une fois cela terminé, le site internet de Sally fonctionne sans heurts sous la forme d'un système optimisé et partiellement automatisé, requérant des efforts minimes pour ajouter du contenu sur les papillons.

Sally-la-programmatrice tire parti de l'intelligence inhérente au système, et l'améliore encore par l'ajout de boîtes affichant des résultats de recherche personnalisée, la fonction focus (mettre en valeur un élément ou groupe d'éléments de contenu), et un affichage par date des données sur les papillons. Ces éléments sont placés à la fois le long des colonnes encadrant la partie centrale du site, ainsi qu'au moyen de portlets intelligemment disséminés parmi les pages du site, et sont dirigés par un ensemble de templates personnalisées et de scripts Python qui fournissent une interface aux types de contenus spéciaux créés pour les papillons. Pour communiquer avec d'autres enthousiastes des papillons, un panneau de messages et les commentaires des visiteurs sont mis en place sur le site, de la même manière. Elisabeth-la-créatrice-de-pages-internet avait monté son site seule, mais Sally-la-programmatrice a en plus créé des connections spécifiques entre les types de contenus personnalisés, au moyen de collections, ce qui permet aux contenus des panneau de message, commentaires, et trafic email relatif aux différentes espèces d'être listées et coordonnées selon plusieurs vues très utiles.

Comparaison et Conclusion

Ces trois personnes illustrent les différentes manières d'accomplir la même chose. L'un des trois sites est-il nécessairement et objectivement meilleur que les autres ? Non, une personne ayant peu ou prou de talent artistique, ou de compétences de programmation, mais bénéficiant d'une pensée claire et rigoureuse, peut tout à fait créer et maintenir un très bon site internet, simplement en utilisant les fonctions préintégrées de Plone. L'utilisation de collections personnalisées dans un site Plone standard permet de disposer d'un potentiel suffisant pour obtenir des résultats similaires en termes d'efficacité à ceux provenant de systèmes complexifiés de traitement décrits dans le troisième exemple. Les différences en termes de praticité et de présentation sont indéniables, mais ne sont pas pour autant démesurées -- Zope et Plone sont en standard des artistes de l'internet. La personnalisation et le développement d'applications spécialisées ne sont que des perfectionnements apportés à une base complète.

Dès lors, quelque soit votre expérience et votre perspective, lorsque vous en sentirez le besoin ou simplement pour étendre votre savoir, utilisez la section documentation de Plone.org, ou achetez un livre sur Zope / Plone pour plonger dans les eaux profondes de l'administration de site et de la programmation !

 

Collection de toutes les captures et autres images utilisées dans la version française du manuel Utilisateur de Plone 3.0.

Contactez-nous

01 44 53 05 55

 
Plan du site
Sites
  © 1999-2017 Pilot Systems - Powered by Plone 82 rue de Pixérécourt, 75020 Paris
France — 01 44 53 05 55